Accéder au contenu principal

La neuvième Journée diocésaine des jeunes célébrée dans un stade de football à Kinshasa




Les gradins du stade de football Père Raphaël de la Kethule à Kinshasa étaient occupés à 100% par des jeunes catholiques, le dimanche 20 mars, pour la messe des rameaux et de la Passion du Seigneur. A la demande de la Commission diocésaine des jeunes, la couleur dominante des habits était le rouge, couleur des ornements liturgiques portés aussi par l’archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo, qui a présidé la messe concélébrée par cinq évêques et une centaine de prêtres. Pour la neuvième Journée diocésaine de la jeunesse, l’archevêque de Kinshasa a choisi le thème de la miséricorde suggéré par le Saint-Père François : « Grandir en étant miséricordieux comme le Père ».

Et le cardinal Monsengwo d’expliciter l’enseignement du pape : « La miséricorde est le nom de Dieu dans l’histoire du salut. Personne n’est exclu de la miséricorde de Dieu. A tout péché miséricorde, à condition que nous revenions à Dieu qui donne à chacun le temps de la conversion. »
En langue lingala, ensuite, l’archevêque de Kinshasa a mis en garde les jeunes contre la drogue, l’alcoolisme et la violence. Il a remercié particulièrement les jeunes venus de la paroisse saint Yves de la localité de Kwamouth située à quelque 200 km du centre-ville de Kinshasa. Le curé de la paroisse, monsieur l’abbé Kakese et une délégation des jeunes ont remis à l’évêque des cadeaux, fruits de l’élevage et de l’agriculture.
A noter que le concert de musique rap prévu pour la fin de la messe par le prêtre rappeur surnommé « Je crois » a été annulé. Les jeunes avaient envahi l’aire de jeu du stade de football. Ils risquaient d’abîmer la pelouse synthétique, et les gestionnaires du stade ont empêché tout dommage préjudiciable au pays qui doit recevoir bientôt des matches internationaux de football.







Posts les plus consultés de ce blog

Abbé Donatien Nshole : « A chacun son rôle dans la situation socio-politique »

« A chacun son rôle entre l’Eglise et la classe politique, et dans l’Eglise, entre les laïcs et le clergé ». Le Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo, monsieur l’abbé Donatien Nshole, l’a martelé au cours d’une conférence-débat organisée le vendredi 27 octobre par le Centre d’Information et d’Animation Missionnaire des Missionnaires de Scheut dans la salle des conférences de la paroisse saint Joseph de Kinshasa-Matonge.

Les Filles de la charité de saint Vincent de Paul allongent le temps de la formation première

Pour un meilleur service des pauvres, les Filles de la charité de saint Vincent de Paul ont restructuré leur formation première. Désormais, les aspirantes passeront au moins cinq ans de formation avant le premier engagement.

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.