Accéder au contenu principal

Dimanche des rameaux à Popokabaka et à Isiro




Au diocèse de Popokabaka, dans la province du Kwango, un millier de jeunes gens et jeunes filles ont célébré pour la première fois ensemble la journée de la jeunesse autour de leur évêque, le dimanche des rameaux et de la Passion du Seigneur, le 20 mars. Ils sont venus de onze paroisses sur les dix-neuf que compte le diocèse. Ils ont parcouru des centaines de kilomètres, venant notamment de Kingwangala, Panzi, Mawanga ou Kingunda.

A l’invitation de l’aumônier diocésain de la pastorale des enfants et des jeunes, monsieur l’abbé Fidèle Buka, ils se sont retrouvés sur le podium du centenaire, à Popokabaka, rameaux  en mains, autour de Mgr Louis Nzala. La veille, ils ont réfléchi sur le thème «Que tous soient un » qui est la devise épiscopale de l’évêque. Mgr Nzala a exhorté  les jeunes à l’esprit de sacrifice, à l’obéissance et à la confiance.  Soyez fiers  d’être jeunes chrétiens catholiques, miséricordieux comme le Père, a-t-il recommandé. De nombreux jeunes se sont confessés individuellement le soir et le lendemain matin.
Au diocèse d’Isiro-Niangara, dans la province du Haut-Uélé, Mgr Julien Andavo a célébré le dimanche des rameaux et de la Passion du Seigneur avec les jeunes du doyenné Bienheureuse Anuarite réunis à la paroisse Notre Dame de l’Annonciation de Tely.
L’Evêque a interpellé les jeunes sur les voix discordantes qui tentent de dissuader les jeunes aujourd’hui à servir l’Eglise et à défendre leur foi. Monseigneur Andavo a appelé les jeunes à bannir l’égoïsme et à imiter la générosité, la compassion, la tendresse et la miséricorde de Jésus qui a réconforté les femmes de Jérusalem qui se lamentaient sur lui, et qui a regardé tendrement Pierre qui l’avait renié.
Et selon la tradition, les jeunes ont procédé à la proclamation des résultats d’un concours qui évalue le degré d’engagement pastoral des jeunes de toutes les paroisses du doyenné Bienheureuse Anuarite. La victoire à ce concours a été remportée par la commission des jeunes de la Paroisse Notre Dame de l’Annonciation de Tely.

Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.