Accéder au contenu principal

Le diocèse de Mbuji-Mayi a célébré les huitièmes Journées catholiques de l’enseignement




L’évêque de Mbuji-Mayi, dans la province du Kasai-oriental, a présidé, dans la cathédrale saint Jean-Baptiste, le samedi 2 avril, la messe de clôture des huitièmes Journées catholiques de l’enseignement. Dans l’homélie, Mgr Bernard-Emmanuel Kasanda a appelé à repenser les valeurs humaines. L’évêque s’est inspiré du discours du pape François au Congrès mondial sur l’éducation.
Tenues du jeudi 31 mars au samedi 2 avril, les huitièmes Journées catholiques de l’enseignement ont porté sur le thème général : « L’enfant au centre de nos préoccupations. »
L’évêque de Mbuji-Mayi avait ouvert les célébrations par la plantation d’arbres pour les cinquante ans d’existence de la Coordination des écoles conventionnées catholiques. Citant la lettre Encyclique Laudato si du pape François, Mgr Kasanda a souligné le devoir de sauvegarder la terre, notre Maison commune.

Les directeurs des écoles, les enseignants et les élèves ont marché lors du défilé organisé sur la place de la cathédrale. Tous montraient leur fierté d’appartenir au réseau catholique de l’enseignement. Les autorités politiques du Kasai oriental ont été invitées. Le gouverneur de la province, Alphonse Ngoyi Kasanji a symboliquement remis le drapeau national au coordinateur diocésain de l’enseignement catholique. Le gouverneur de province a particulièrement exhorté les enseignants à être fiers de leur profession.
Parmi les nombreuses allocutions de la circonstance, le coordinateur diocésain des écoles conventionnées catholiques a rappelé les valeurs qui assurent une formation humaine de qualité. Ce sont notamment : la loyauté, le respect des règles et lois, l’honnêteté, la ponctualité, le respect du bien commun, la vérité et la justice, la propreté, la beauté, l’effort personnel et l’altruisme. J

Posts les plus consultés de ce blog

Abbé Donatien Nshole : « A chacun son rôle dans la situation socio-politique »

« A chacun son rôle entre l’Eglise et la classe politique, et dans l’Eglise, entre les laïcs et le clergé ». Le Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo, monsieur l’abbé Donatien Nshole, l’a martelé au cours d’une conférence-débat organisée le vendredi 27 octobre par le Centre d’Information et d’Animation Missionnaire des Missionnaires de Scheut dans la salle des conférences de la paroisse saint Joseph de Kinshasa-Matonge.

Les Filles de la charité de saint Vincent de Paul allongent le temps de la formation première

Pour un meilleur service des pauvres, les Filles de la charité de saint Vincent de Paul ont restructuré leur formation première. Désormais, les aspirantes passeront au moins cinq ans de formation avant le premier engagement.

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.