Accéder au contenu principal

Clôture à Kinshasa du bicentenaire des Missionnaires oblats de Marie Immaculée




Les missionnaires oblats de Marie Immaculée en RDC ont clôturé, le dimanche 22 mai, la célébration des deux cents ans d’existence de leur congrégation fondée en 1816 par le prêtre français Eugène de Mazenod.
L’archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo, a présidé la messe de clôture dans l’église paroissiale saint Eloi de Kinshasa-Barumbu. Les acteurs liturgiques et les membres de la chorale sont venus aussi des autres paroisses desservies par les missionnaires oblats : Christ-Sauveur, saint Justin et saint Philippe.

















Le cardinal Monsengwo a rappelé que le charisme de saint Eugène de Mazenod n’est pas un bien privé aux Oblats. Aussi a-t-il invité tous à s’approprier ce charisme  pour se faire missionnaires. Tant qu’il y aura des pauvres dans le monde, le charisme de saint Eugène de Mazenod sera toujours d’actualité dans l’Eglise qui privilégie les plus pauvres, a-t-il dit.


Le tout premier oblat congolais, Mgr Louis Mbwol, évêque émérite d’Idiofa, a concélébré ainsi que Mgr Donatien Bafuidinsoni, l’un des quatre évêques auxiliaires de Kinshasa. Une centaine de prêtres étaient là aussi, dont une soixantaine d’Oblats. Le supérieur provincial, le père Abel Nsolo, a remercié tout le monde.

A l’occasion de ce jubilé du bicentenaire, onze laïcs, hommes et femmes, ont prononcé leur engagement définitif comme associés laïcs des Oblats, membres de l’Association Missionnaire de Marie Immaculée. Et le cardinal Laurent Monsengwo a béni le mariage de cinq couples. Les maris sont des employés chez les Missionnaires Oblats.











Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.