Accéder au contenu principal

Il n'y a pas encore d'exorciste nommé à Kinshasa




L’archevêque de Kinshasa a procédé à la clôture, le mercredi 25 mai, des Journées sacerdotales tenues pendant trois jours dans la salle des conférences de la paroisse saint Joseph sur le thème de la pratique de l’exorcisme dans l’archidiocèse de Kinshasa.
Le cardinal Laurent Monsengwo était entouré de ses quatre auxiliaires. L’un d’eux, le vicaire général, Mgr Timothée Bodika, a lu les recommandations des Journées sacerdotales et dit la joie d’avoir réfléchi ensemble et partagé le souci de tous de vivre correctement la foi catholique en abordant sous divers angles le sujet important de l’exorcisme pour l’identité catholique. Et L’archevêque a alors rappelé que l’exorcisme ne peut se pratiquer qu’avec l’autorisation préalable de l’évêque. Or, dans l’archidiocèse de Kinshasa, malgré les prétentions de certains prêtres et la croyance de bien des fidèles, l’exorcisme comme tel n’est pas pratiqué. L’archevêque n’a encore nommé aucun exorciste.


Le président de l’Assemblée du clergé kinois, monsieur l’abbé Georges Njila, recteur du grand séminaire de théologie Jean XXIII, a rappelé les objectifs poursuivis par le choix du thème : la catéchèse, pour dire à tous les fidèles que l’archevêque n’a pas encore nommé d’exorciste ; la conscientisation des prêtres à ce sujet et la formation permanente  sur un sujet d’actualité pour la pastorale.

Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.