Accéder au contenu principal

A 77 ans, le missionnaire carme Michel Gutierrez quitte la RD Congo


Le père carme déchaux Michel Gutierrez a célébré une messe d’adieu le lundi 20 juin au sanctuaire Notre-Dame du carmel de Bukavu. C’était la veille de son départ définitif de la RDC, pays où il est arrivé à 26 ans, en 1965, deux mois après son ordination sacerdotale en Espagne. Cinquante ans durant, le missionnaire a travaillé à promouvoir et à former les vocations pour le carmel, il s’est engagé dans la pastorale de la spiritualité et il s’est inséré dans des paroisses. A 77 ans, le missionnaire l’a rappelé à ses confrères à la messe d’au revoir mais aussi à la vingtaine de soeurs carmélites missionnaires thérésiennes et à une trentaine de membres du carmel séculier.

Pour les carmes Déchaux de la Délégation saint Joseph du Congo, le nom de Michel Gutierrez compte parmi les pionniers du Carmel en Afrique. Il a été un passionné de l'enseignement et un pasteur infatigable. Il a été de la première équipe des constructeurs du noviciat des carmes à Kananga, il a construit une trentaine d’écoles et formé de nombreux prêtres et des religieuses à Kananga, Goma, Bukavu et Nyakibanda.
Une religieuse de Bukavu a dit que Michel Gutierrez semblait avoir bien assimilé l’esprit missionnaire que Sainte Thérèse d’Avila a voulu imprimer à ses fils et filles du Carmel.

Sur la Radio Maria de Bukavu, le père Gutierrez a dit éprouver à chaque fois une joie immense : « Quand vous voyez le Carmel, quand vous voyez les séminaristes à qui vous avez donné cours, quand vous voyez toutes les écoles. On dit quand même : ‘ma vie n’a pas été inutile’ » Et le missionnaire ajoute : « Je dis cela malgré le fait qu’un vrai missionnaire doit avoir un grand esprit d’humilité et de service ». 

Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.