Accéder au contenu principal

A Kinshasa, Mgr Timothée Bodika bénit un oratoire dans la paroisse sainte Thérèse




Un oratoire s’est ajouté à l’église paroissiale sainte Thérèse de l’enfant Jésus de Kinshasa-Ndjili. L’un des quatre évêques auxiliaires de Kinshasa, Mgr Timothée Bodika, a béni ce lieu de prière le dimanche 12 juin. Pour l’évêque, le prêtre doit prier, car il est un père spirituel dans une paroisse et que s’il n’a pas lui-même la sève qui nourrit sa vie spirituelle, il n’aura rien à donner aux fidèles. D’où l’importance d’un lieu particulier pour la prière personnelle.
Monsieur l’abbé Patience Masamba, curé-doyen de sainte Thérèse, explique le besoin de ce lieu de recueillement pour les ecclésiastiques et les laïcs. « La paroisse sainte Thérèse est une très grande paroisse. Les prêtres sont très occupés avec les fidèles, de sorte qu’il manque parfois le temps mais aussi l’espace pour se recueillir soi-même. L’équipe pastorale a ainsi décidé d’aménager un coin, un oratoire pour prier ensemble le bréviaire, l’angelus… » L’occasion est aussi donnée aux fidèles laïcs de se recueillir devant le Saint-Sacrement, par exemple.
Le prêtre reconnaît que l’archidiocèse de Kinshasa ne compte pas beaucoup d’oratoires pour les dizaines de paroisses qui existent.

Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.