Accéder au contenu principal

Jubilé d’or et vœux de religion à Luebo


Au diocèse de Luebo, dans la province du Kasai, sœur Marthe Tshibola, de la congrégation du Cœur Immaculé de Marie de Luebo, a fêté ses cinquante ans de vie consacrée le dimanche 14 août, dimanche de l’Assomption de la Vierge Marie en cette année dans l’Eglise de la RDC.
Marthe Tshibola a été recrutée et reçue aux premiers vœux par Monseigneur Bernard MELS, fondateur de la Congrégation, alors évêque de Luebo. La religieuse est donc un témoin vivant de l’œuvre de Mgr MELS au Kasaï.
L’actuel évêque de Luebo, Mgr Pierre-Célestin Tshitoko, l’a rappelé ainsi lors de la messe du jubilé qu’il a présidée dans la cathédrale saint Jean-Baptiste. L’évêque de Luebo a invité à la même persévérance sœur Marie-Louise Ngenda, qui émettait ses vœux perpétuels entre les mains de la supérieure générale de la congrégation, sœur Astrid Ntumba, et les trois sœurs qui prononçaient leurs premiers vœux, les sœurs Esther Mushiya, Rose Kanku et Joséphine Ntumba.

A l’homélie, Mgr Tshitoko a invité tous les chrétiens et les religieuses en particulier à imiter Marie à travers trois attitudes : la foi, le service et la prière. Grâce à sa foi, Marie a accepté d’être la Mère du Sauveur, elle s’est mise aussi au service des autres. Et par sa prière, Marie est restée fidèle dans l’accomplissement de la mission que le Seigneur lui avait confiée. Les religieuses sont appelées à suivre les traces de Marie en étant des femmes de foi, à se rendre disponibles pour le service. Et c’est dans la prière, a dit l’évêque, que l’on puise la force nécessaire pour porter le poids des vœux et demeurer fidèle à ses engagements. 

Posts les plus consultés de ce blog

Abbé Donatien Nshole : « A chacun son rôle dans la situation socio-politique »

« A chacun son rôle entre l’Eglise et la classe politique, et dans l’Eglise, entre les laïcs et le clergé ». Le Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo, monsieur l’abbé Donatien Nshole, l’a martelé au cours d’une conférence-débat organisée le vendredi 27 octobre par le Centre d’Information et d’Animation Missionnaire des Missionnaires de Scheut dans la salle des conférences de la paroisse saint Joseph de Kinshasa-Matonge.

Les Filles de la charité de saint Vincent de Paul allongent le temps de la formation première

Pour un meilleur service des pauvres, les Filles de la charité de saint Vincent de Paul ont restructuré leur formation première. Désormais, les aspirantes passeront au moins cinq ans de formation avant le premier engagement.

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.