Accéder au contenu principal

Luebo : centenaire de Ndekesha, voeux religieux et ordinations sacerdotales




Au diocèse de Luebo, dans la province du Kasai, le dimanche 7 août, Mgr Pierre-Célestin Tshitoko a ouvert l’année du centenaire de la paroisse Notre-Dame des sept douleurs de Ndekesha. Au cours de la messe du jubilé, l’évêque de Luebo, modérateur suprême de la congrégation des Sœurs amies du Christ, a reçu la profession temporaire de trois novices. La coordinatrice générale de la congrégation, sœur Béatrice Kapinga, a ainsi présenté à l’évêque les soeurs Jeanne Mbwuyakala, Christine Biangatshila et Christine Ntumba.
Mgr Tshitoko a également décerné le diplôme de fidélité pour cinquante ans de mariage au couple de Nicodème Tshinkenke et Agnès Mbuyi.


A signaler aussi l’ordination sacerdotale, le 31 juillet, de trois prêtres, messieurs les abbés Célestin Kabongo, Pascal Talatala et le père Ferdinand Tumba de la congrégation de la sainte trinité de Luebo. Après l’évêque, vingt-huit prêtres ont imposé les mains sur leurs jeunes confrères. 
Tous sortaient de la retraite annuelle animée du 25 au 30 juillet par le père Sylvain Badibanga, serviteur des pauvres, sur le thème : « Changer de regard, lire l’écriture et écrire une nouvelle page de vie ». La retraite annuelle a été précédée d’une session de formation animée par monsieur l’abbé Thomas Kamuanga sur l’exhortation apostolique postsynodale « Amoris laetitia » du Saint-Père François et par monsieur l’abbé Boniface Miji sur les directives de la conférence épiscopale pour le traitement des abus sexuels commis par des clercs sur les mineurs.


Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.