Accéder au contenu principal

Vœux perpétuels de deux Sœurs des pauvres de Bergame



Dans la maison généralice des Sœurs des pauvres à Bergame, en Italie, deux bougies allumées ont brûlé le dimanche 28 août. Ainsi l’a révélé, dans l’église saint Marc de Kinshasa-Kingasani, sœur Adolphine Ebu, supérieure provinciale pour l’Afrique.
Les bougies ont brûlé devant l’urne du fondateur, le bienheureux Luigi Palazzolo, en l’honneur des sœurs Irène Mulili et Pauline Kosoma, qui ont prononcé leurs voeux perpétuels en ce 28 août.
Au nom de la supérieure générale de la congrégation, Sœur Adolphine Ebu a reçu les vœux perpétuels lors de la messe présidée par monsieur l’abbé Yves Koko, prêtre de l’archidiocèse de Kinshasa. La messe a été concélébrée par une vingtaine de prêtres.


A l’homélie, monsieur l’abbé Koko a épinglé la gratuité de l’appel de Dieu. Qui êtes-vous, Pauline et Irène, pour que le Seigneur pose sur vous son regard ?


Il a rassuré les deux religieuses en leur conseillant de ne pas avoir peur. Il a expliqué aux religieuses le sens concret des vœux de chasteté, pauvreté et obéissance. Avant de féliciter les deux sœurs d’être des femmes de foi. Et de concluresur leur engagement à appartenir au Seigneur pour toute leur vie.



Avec le célébrant principal, la bénédiction finale a été donnée par l’ensemble des prêtres dont monsieur l’abbé Olivier Lutele, venu de France pour fêter ses onze ans de sacerdoce et monsieur l’abbé Rabbi Mulili, du diocèse de Kenge, ordonné prêtre le 31 juillet dernier et jeune frère de sœur Irène Mulili. 


Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.