Accéder au contenu principal

Des novices et des couples s’engagement dans la famille paulinienne






La famille paulinienne de Kinshasa a inauguré, le dimanche 11 septembre, l’année pastorale 2016-2017, au cours d’une concélébration eucharistique présidée dans la communauté Jacques Alberione de Kinshasa-Limete par le père Roberto Ponti, supérieur régional des missionnaires de saint Paul. Le père Ponti a reçu les premiers vœux de quatre novices présentés par le maître des novices, le père Jacques Bosewa. Les nouveaux religieux s’appellent Eric Muzela, Luc Miji, Jonas Mpia et Justin Kadima. Le père Ponti a aussi reçu l’engagement de deux premiers couples membres de l’Institut Sainte Famille, institut séculier agrégé à la société saint Paul. Le père Alphonse Abedi, délégué de l’institut Sainte Famille, a ainsi présenté Augustin Tshimina et Marie-Huguette Kabanga ainsi qu’ Apheillet Mutombo et Guylaine Nyanda. Tous, novices et couples, ont prononcé des vœux de chasteté, pauvreté et obéissance et ajouté un quatre vœu de « fidélité au pape en ce qui a trait aux œuvres apostoliques dans la vie commune ».

 
Dans l’homélie de la messe, le père Patick Nshole, vice-maître des novices, a encouragé les uns et les autres, les exhortant à s’identifier au Christ.
Le supérieur général de la congrégation, le père José De Castro a adressé un message de félicitation aux couples et aux nouveaux religieux. Il a également encouragé les cinq nouveaux jeunes qui viennent de commencer leur noviciat à Kinshasa : Jacques Belolo, Martini Mpotagwa, Christian Dino, Yves Zelo et Valéry Assion. 

Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.