Accéder au contenu principal

Kinshasa : A 15 ans, ils ne seront plus servants de messe





Puisqu’il a atteint 15 ans d’âge, Henri Mangoba, de la paroisse saint Eloi de Kinshasa-Barumbu, ne sera plus servant de messe. C’est la règle dans l’archidiocèse de Kinshasa. Récemment, lors d’une messe où leur curé célébrait ses vingt-cinq ans de sacerdoce, Henri Mangoba et une dizaine d’amis, garçons et filles, ont reçu des hommages de la communauté paroissiale et des diplômes d’honneur des mains du curé, le père Augustin Anem. 

Au nom de ses compagnons, Henri Mangoba a exprimé sa joie et sa douleur. La joie de terminer avec brio une activité de plusieurs années, et la tristesse de quitter une habitude de servir Dieu à l’autel, chaque matin, « parfois sous la pluie ».


Mangoba remercie les aînés encadreurs, le sacristain, les prêtres et les bayangeli, les responsables des communautés de base, sans oublier les parents qui réveillaient leurs enfants chaque matin pour les voir arriver à temps à l’église. 

Avec Henri Mangoba, les jeunes adolescents, filles et garçons, qui ne seront plus servants de messe, peuvent désormais, s’ils le désirent, poursuivre leur formation religieuse dans un groupe apostolique comme celui des Bilenge ya Mwinda, les jeunes de la lumière ou encore la Légion de Marie voire le Renouveau charismatique catholique. 


Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.