Accéder au contenu principal

Clôture de la célébration des 125 ans de l’évangélisation du Kasayi




Les acteurs politiques de la province ecclésiastique de Kananga sont invités par leurs évêques à se mettre ensemble pour évaluer leur engagement au service du peuple. Qu’ils se présentent aussi en modèles de foi en Jésus Christ et d’espérance en Dieu qui sauve la République démocratique du Congo.

L’appel a été lancé le jeudi 8 décembre lors de la messe présidée par l’archevêque de Kananga, Mgr Marcel Madila, en la clôture de la célébration des 125 ans de l’évangélisation du Kasayi. Les sept autres évêques de la province ecclésiastique l’entouraient : Pierre-Célestin Tshitoko de Luebo, Bernard Kasanda de Mbuji-Mayi, Valentin Masengo de Kabinda, Gérard Mulumba de Mweka, Nicolas Djomo de Tshumbe, Emery Kibal de Kole et Félicien Mwanama de Lwiza.


Dans une lettre dont lecture a été faite à l’assemblée, le préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, le cardinal Fernando Filoni, félicite et encourage les évêques pour l’œuvre commencée et réalisée depuis le 8 décembre 1891 par les missionnaires du Cœur immaculé de Marie, dits Scheutistes et que les fils et filles du Kasayi poursuivent 125 ans après. Que les chrétiens deviennent davantage responsables de leur foi et qu’ils soient toujours capables de prendre en charge leur Eglise, exhorte le cardinal Filoni.

Lecture a été donnée aussi de la lettre pastorale signée ce 8 décembre par les huit évêques de la province ecclésiastique de Kananga. Ils rendent grâce à Dieu pour le don de l’évangélisation. Les évêques présentent cependant leur inquiétude en souhaitant de meilleures conditions de vie et de sécurité pour la population. D’où leur appel à la responsabilité des acteurs politiques. 

Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.