Accéder au contenu principal

Fête de la Bienheureuse Anuarite à Kinshasa, Bukavu et Kananga




 

La fête de la Bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite Nengapeta, vierge et martyre congolaise, a été célébrée à divers titres dans l’Eglise de la RDC, le jeudi 1er décembre.
Dans l’archidiocèse de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo a présidé une concélébration eucharistique dans la cathédrale Notre-Dame du Congo. Des originaires du diocèse de Wamba et de la province du haut-Uélé, région d’origine de la bienheureuse, ont présenté des intentions particulières, souhaitant voir se renforcer la dévotion à la bienheureuse, afin de franchir, un jour, l’étape de la canonisation.
Dans l’archidiocèse de Bukavu, dans la province du Sud-Kivu, Mgr François-Xavier Maroy a présidé la messe dans l’église de la paroisse Bienheureuse Anuarite de Mubumbamo à 70 km de Bukavu. Dans l’effort de la prise en charge matérielle de l’Eglise, les fidèles ont aménagé une grotte et se sont procuré une statue de la sainte patronne. Le 1er décembre, l’archevêque a donc béni la statue pour cette paroisse dédiée à Anuarite depuis sa fondation en 1987.

Dans l’archidiocèse de Kananga, dans la province du Kasai-central, la journée du 1er décembre a été consacrée à la pastorale scolaire. Le service de la pastorale « Enfance missionnaire » a organisé la journée commençant par la messe présidée par le vicaire général, Mgr Evariste Lufuta. Il a invité les jeunes au respect des valeurs et du service gratuit. Il a exhorté les enseignants à être des modèles pour les enfants en vivant l'esprit de sacrifice et d'engagement à l'instar de la Bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, qui fut elle aussi une enseignante. 
 

Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.