Accéder au contenu principal

Le nouvel évêque de Kikwit place son ministère sous le signe de l’espérance et de l’unité





Le nouvel évêque de Kikwit, Mgr Timothée Bodika, ancien évêque auxiliaire à Kinshasa, a été installé, le dimanche 4 décembre, sur le siège épiscopal de Kikwit. La messe d’installation a eu lieu sur la place de la cathédrale saint François-Xavier. Le cardinal Laurent Monsengwo, archevêque de Kinshasa, le nonce apostolique, Mgr Luis Mariano Montemayor, l’évêque émérite de Kikwit, Mgr Marie-Edouard Mununu et bien d’autres évêques et des dizaines de prêtres ont concélébré. Dans l’assemblée, il y avait une foule immense de consacrés et de laïcs dont des autorités politiques et administratives comme le gouverneur de la province du Kwilu et le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku, représentant du chef de l’Etat Joseph Kabila.
Le nouvel évêque de Kikwit place son ministère sous le signe de l’espérance et de l’unité. L’espérance est ma devise épiscopale, a rappelé celui qui a été ordonné évêque voilà quatre ans. Mgr Bodika, commentant les lectures de la messe du deuxième dimanche de l’Avent, a exhorté à l’unité le peuple de Dieu de Kikwit contre la division, à s’inspirer plutôt de la symbolique de la termitière, où tous travaillent ensemble. Il s’est promis la confiance et le préjugé favorable à l’égard de tous. 


Ne pleurez pas le départ de Mununu, a dit l’évêque émérite, prédécesseur de Mgr Bodika. Il aura été évêque de Kikwit depuis 1986 après avoir été coadjuteur depuis 1984. Trente ans plus tard, il demande aux fidèles d’accueillir le nouvel évêque comme un père, un maître spirituel et un gardien.
Le nonce apostolique a transmis au peuple de Dieu les salutations et la bénédiction du pape François. Il a remercié Mgr Mununu et assuré Mgr Bodika de sa prière pour son ministère dans le vaste diocèse de Kikwit. Prenez le soin de la visite pastorale pour confirmer dans la foi le peuple de Dieu, a-t-il conseillé, exhortant d’avoir un soin particulier pour ses collaborateurs les prêtres mais aussi les consacrés et les laïcs.
Le nonce apostolique a félicité les prêtres de Kikwit pour leur dévouement. Il leur a demandé de faire de Kikwit un haut lieu de fraternité, un corps au service de l’évangile.

Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.