Accéder au contenu principal

Noël à Bondo et à Kabinda


Mgr Valentin Masengo, évêque de Kabinda

La paix pour le pays, l’évêque de Bondo, dans la province du Bas-Uélé, l’a implorée au prince de la paix né à Bethléem. Dans l’homélie des messes qu’il a présidées à Noël dans la cathédrale Sainte-croix de Bondo, Mgr Etienne Ung’Eyowun a insisté sur la paix que le Christ apporte au monde. Cette paix, a-t-il dit, concerne la bonne santé, la concorde des coeurs, l'absence de guerre, la réconciliation et la solidarité; et la paix est aussi un don de Dieu à recevoir. L'évêque a souhaité à tous les fidèles d'être des artisans de paix, chacun là ou Dieu l'a placé. L’évêque de Bondo a aussi souhaité la joie et la paix à la sœur Régine Talia. Le 25 décembre, elle a prononcé ses premiers vœux dans la Congrégation des Soeurs de Jésus Éducateur de Bondo. L'évêque l'a exhortée à trouver sa joie profonde dans le Christ venu sauver l’humanité. 


Au diocèse de Kabinda, dans la province de la Lomami, les chrétiens sont appelés à servir Dieu dans la paix, l'obéissance et l'humilité. L’appel est de Mgr Valentin Masengo. Lors de la messe de Noël, le dimanche 25 décembre, dans la cathédrale saint Martin de Kabinda, l’évêque a rappelé qu’en Jésus, né si humblement à Bethléem de Judée, nous sommes invités à reconnaître le verbe de Dieu qui s'est fait chair, une lumière qui éclaire tout l'Univers. « Comment ne pas être bouleversé par le mystère de l'incarnation, où nous est manifestée toute la tendresse de l’amour de Dieu ? ». L’évêque de Kabinda s’est exclamé ainsi, exhortant chacun à se demander si ce qui détermine son existence, c’est de suivre la volonté de Dieu ou ses propres sentiments. Nous avons besoin d'un sauveur qui nous délivre de nos péchés, et la paix est donnée aux hommes que Dieu agrée, qui font sa volonté, a expliqué Mgr Masengo.

Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.