Accéder au contenu principal

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe





« Le prêtre, intendant fidèle et avisé des mystères de Dieu et des grâces divines ». C’était le thème choisi pour la retraite annuelle prêchée du 29 novembre au 4 décembre par monsieur l’abbé Symphorien Lopoke au Centre de formation Emmaüs de Tshumbe, dans la province du Sankuru, pour cinquante de ses confrères prêtres diocésains de Tshumbe.
Le prédicateur a invité ses confrères à une conscience toujours vive de leur identité sacerdotale afin qu’à travers leur ministère, ils soient toujours regardés comme des serviteurs du Christ-Maître et des administrateurs des mystères de Dieu.
Comme intendant ou administrateur, le prêtre est tenu à l’exigence de fidélité à la parole et à la volonté du Maître qui l’appelle, l’envoie et l’établit pasteur de son troupeau. Cette exigence de fidélité tient à l’obligation pour le prêtre de rendre compte au Maître de la moisson, le Christ, propriétaire des mystères et des grâces divines, a dit monsieur l’abbé Lopoke. Il a également souligné le fait que le ministère de la réconciliation que reçoivent les prêtres exige qu’ils soient d’abord eux-mêmes réconciliés avec Dieu et entre eux afin de former une véritable famille.

 
 

La retraite spirituelle annuelle des prêtres de Tshumbe s’est terminée, le dimanche 4 novembre, sur la tombe de leurs confrères reposant dans le cimetière ecclésiastique. Ils y sont allés en prolongeant la méditation au sortir de la messe de clôture dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. 

Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.