Accéder au contenu principal

Pour la béatification de Mgr Christophe Munzihirwa, l’archevêque de Bukavu a installé un tribunal ecclésiastique




Dans l’archidiocèse de Bukavu, dans la province du Sud-Kivu, le lundi 16 janvier, le peuple de Dieu s’est mis en prière pour la nouvelle étape qui s’ouvre en vue de la béatification de Mgr Christophe Munzihirwa. Le texte de la prière distribuée demande à Dieu d’agréer l’offrande de sa vie que fit l’archevêque de Bukavu assassiné le 29 octobre 1996. Le fidèle en prière dit attendre dans la confiance que l’Eglise proclame bienheureux le serviteur de Dieu Christophe Munzihirwa. 

On rappelle que le 28 mai 2016, la congrégation pontificale pour la cause des saints a autorisé l’archidiocèse de Bukavu à ouvrir la cause de la béatification de Mgr Munzihirwa. Le 16 janvier dernier, l’archevêque de Bukavu, Mgr François Xavier Maroy a installé un tribunal ecclésiastique pour s’occuper de la cause. Les membres du tribunal ont prêté serment le jour même.

Monsieur l’abbé Jean Marie Vianney Kasigwa Kitumaini sera délégué épiscopal et Président du Tribunal. Le père barnabite Gaspard-Marie Mutabesha sera le promoteur de la justice. Messieurs les abbés Emmanuel Bafulwa et Armel Lucireho seront respectivement notaire et notaire adjoint. Le postulateur de la cause sera le père jésuite Anton Witwer. Son adjoint sera monsieur l’abbé Boniface Kanozire. 

Dans son discours de circonstance, Mgr Maroy a remercié la compagnie de Jésus, congrégation à laquelle a appartenu Mgr Munzihirwa, pour la participation au processus entamé dans l’archidiocèse de Bukavu.

Mgr Maroy a exhorté le peuple de Dieu à une prière intense, il a également lancé un appel à tous, chrétiens et personnes de bonne volonté, à apporter les moyens matériels pour faciliter le déroulement des travaux. Il a invité tous à se prêter au Tribunal qui a déjà commencé à écouter les témoins sur la vie de feu Mgr Christophe Munzihirwa. 

Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.