Accéder au contenu principal

Assemblée des « mamans catholiques » au diocèse de Molegbe



Au diocèse de Molegbe, dans la province du Nord-Ubangi, le mouvement des mamans catholiques de la paroisse sainte Marie de Bobito, vient de tenir une assemblée générale à Ndango. Pendant trois jours de réunions publiques, différents thèmes ont été exposés par différents orateurs. Des milliers de participants ont ainsi été édifiés notamment sur la santé et la propreté dans un foyer, le rôle de la femme dans l’Eglise et le rôle spécifique de la maman catholique. L’infirmière Marie Dengese, la présidente des mamans catholiques Christine Loko et le diacre capucin José Kabeya ont été les principaux animateurs.


Le curé de la paroisse, le père capucin Joseph Bosokpale, a présidé la messe de clôture le 12 février. A l’homélie, il a rappelé aux mamans catholiques leur rôle dans la vie de l’Eglise. Comme Anne et la Sainte Vierge dans la Bible, la maman catholique peut aussi devenir modèle de foi pour notre temps, jouer un rôle essentiel dans la vie de l’Eglise, a souligné le prêtre. 

Le père Bosokpale a aussi insisté sur le fait que Jésus est venu redonner de la dignité à la femme, au mariage et à la famille.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les Sœurs franciscaines de Tshumbe dissipent la peur de Facebook

De la peur de Facebook à la lumière. Tel est le sentiment exprimé le samedi 13 octobre 2018 par des Sœurs de saint François d’Assise de Tshumbe, dans la province du Sankuru, à l’issue de la session de formation en communication assurée pendant quatre jours par le Centre de Recherche etd’Education en Communication (CREC). Le père Jean-Baptiste Malenge, formateur du CREC et monsieur l’abbé Guy Leta, chargé de communication du diocèse d’Idiofa et doctorant en communication à l’Université catholique du Congo, ont animé cette session sur l’usage des médias sociaux.

Témoignage de Sœur Astrid Tete sur l’agression, le 12 novembre 2018, du couvent des Sœurs Salésiennes de la visitation à Bandundu-Ville

Quatre bandits armés avaient commencé par attaquer le curé de la paroisse Nto-Luzingu, le père polonais Pierre Handziuk, de la congrégation des missionnaires du verbe divin. Pour l’empêcher d’appeler au secours, les bandits l’ont  emmené de force à la communauté voisine des Sœurs salésiennes de la visitation. La supérieure de la Communauté, sœur Astrid Tete, 78ans, raconte.

Les religieuses de saint André pour la promotion du lycée Siama et l’éducation de la jeune fille de Kikwit

En présence de la supérieure régionale des Religieuses de saint André, sœur Catherine Nsiami, la sœur Rachel Mundungu, préfet du lycée Siama ex saint André, à Kikwit, dans la province du Kwilu, a accueilli, le dimanche 17 février, le ministre national de l'enseignement primaire et secondaire, Gaston Musemena. Il séjournait à Kikwit pour le lancement officiel, au collège Sadisana des pères jésuites, de la session des examens préliminaires pour les candidats autodidactes aux examens d'Etat.