Accéder au contenu principal

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite




  
Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC. 


C’est sur la tombe de la bienheureuse Anuarite, à Isiro, que les religieuses ont rendu public un message sanctionnant les assises de l’Assemblée plénière tenue au centre saint Martin, du 28 janvier au 2 février sous la présidence de Sœur Elisabeth Kpokpolo, supérieure générale des Petites sœurs de l’évangélisation de Wamba. Les religieuses ont décidé de verser 100 dollars américains soit quatre sacs de ciment pour la construction de la Basilique Anuarite à Isiro. Elles ont décidé aussi de continuer à prier pour hâter la canonisation de la bienheureuse. 

Après un pèlerinage sur les sites de la vie et de la mort d’Anuarite, l’assemblée s’est clôturée avec la célébration de la journée mondiale de la vie consacrée, le 2 février. Sœur Pierrette Bwamba, des Filles de la sagesse, célébrait ses vingt-cinq ans de consécration.

Les religieuses auront réfléchi sur le thème général : « La vie consacrée, communauté d’évangélisation en RDC ». Une conférence inaugurale a porté sur la question de savoir comment concilier les exigences de la mission et les sollicitations de la famille, de la société. Tisser une vie meilleure pour tous, afin que tous aient la vie en abondance, tel aura été un autre défi de partage.
Les religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani ont ainsi résolu de toujours travailler en synergie, dans une permanente communication comme témoins de la joie jusqu’aux périphéries géographiques et jusqu’aux périphéries de la vie. 

Posts les plus consultés de ce blog

Abbé Donatien Nshole : « A chacun son rôle dans la situation socio-politique »

« A chacun son rôle entre l’Eglise et la classe politique, et dans l’Eglise, entre les laïcs et le clergé ». Le Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo, monsieur l’abbé Donatien Nshole, l’a martelé au cours d’une conférence-débat organisée le vendredi 27 octobre par le Centre d’Information et d’Animation Missionnaire des Missionnaires de Scheut dans la salle des conférences de la paroisse saint Joseph de Kinshasa-Matonge.

Les Filles de la charité de saint Vincent de Paul allongent le temps de la formation première

Pour un meilleur service des pauvres, les Filles de la charité de saint Vincent de Paul ont restructuré leur formation première. Désormais, les aspirantes passeront au moins cinq ans de formation avant le premier engagement.

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.