Accéder au contenu principal

Formation des formateurs sur la crise




Une centaine de formateurs et formatrices de religieuses et religieux ont clôturé, le vendredi 24 mars, un colloque de cinq jours organisé par l’Institut Supérieur Pédagogique Catholique de Kinshasa sur le thème « Etre formateur en temps de crise ». Les maîtres et maîtresses des postulants et des postulantes, des novices, hommes et femmes, ont suivi des conférences et ils ont échangé sur leurs expériences à propos des défis de la formation à la vie consacrée aujourd’hui, dans une société et une Eglise traversés par de multiples crises. Ils ont formulé des recommandations et pris des résolutions invitant notamment à se recentrer sur le Christ et à porter l’attention sur le témoignage de vie.

La directrice générale de l’Institut Supérieur Pédagogique Catholique, sœur Régine Mofila, disciple du divin maître, a remercié les uns et les autres pour l’amour de la vie consacrée, l’amour de leurs congrégations respectives et pour la confiance à l’Institut Supérieur Pédagogique, à qui il a été demandé d’organiser le colloque des formateurs pour la quatrième fois.
Le secrétaire général de l’Assemblée des supérieurs majeurs religieux, le père Lucien Monsengo, religieux de saint Vincent de Paul, a prononcé le mot de clôture au nom du président de l’Assemblée des Supérieurs Majeurs, le père rédemptoriste Zéphirin Luyila. Il a souhaité que l’habitude de la tenue des colloques devienne une tradition afin que les productions scientifiques bénéficient à l’Eglise entière et que la vie consacrée en RDC en reçoive une lumière renouvelée. 

Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.