Accéder au contenu principal

Pâques dans les diocèses de Molegbe et de Kilwa-Kasenga



 L’évêque de Molegbe, dans la province du Sud-Ubangi, Mgr Dominique Bulamatari, a célébré la messe de Pâques, le 16 avril, dans l’église paroissiale saint Joseph Ouvrier de Gbadolite. L’évêque a lu son message de Pâques soulignant la victoire du Christ sur la mort, du bien sur le mal et de la vérité sur le mensonge ou encore de la paix sur la guerre et de la justice sur l’injustice.

Jusqu’au mercredi 12 avril et depuis le mois de février, Mgr Bulamatari était en tournée pastorale dans les doyennés de Gemena et de Libenge. Accompagné de l’évêque émérite, Mgr Joseph Kesenge, l’évêque de Molegbe a conféré le sacrement de confirmation à des jeunes et des adultes ainsi préparés à mieux vivre la communion avec le Christ ressuscité.

Au diocèse de Kilwa-Kasenga, dans la province du Haut-Katanga, l’évêque a consacré son homélie de Pâques au Christ, Dieu vivant, triomphe sur les ténèbres. Pour Mgr Fulgence Muteba, la victoire historique du Christ traverse tous les temps et donne la force à tous les chrétiens. De sorte que forts de cette victoire, ceux qui croient en Christ n’ont plus rien à craindre dans ce monde. Le ressuscité les rend forts, de la même manière qu’il a sorti les Apôtres de la peur et de la torpeur au lendemain de sa résurrection. 

Mgr Muteba précise qu’il ne s’agit pas d’une force physique d’abord, mais bien évidemment de la force de la foi. « Par la foi, le Christ nous libère de toutes sortes d’esclavages qui nous tiennent prisonniers. Ces esclavages ne sont pas que de type spirituel, mais aussi culturel, social, économique et politique », a insisté l’évêque de Kilwa-Kasenga. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les Sœurs franciscaines de Tshumbe dissipent la peur de Facebook

De la peur de Facebook à la lumière. Tel est le sentiment exprimé le samedi 13 octobre 2018 par des Sœurs de saint François d’Assise de Tshumbe, dans la province du Sankuru, à l’issue de la session de formation en communication assurée pendant quatre jours par le Centre de Recherche etd’Education en Communication (CREC). Le père Jean-Baptiste Malenge, formateur du CREC et monsieur l’abbé Guy Leta, chargé de communication du diocèse d’Idiofa et doctorant en communication à l’Université catholique du Congo, ont animé cette session sur l’usage des médias sociaux.

Témoignage de Sœur Astrid Tete sur l’agression, le 12 novembre 2018, du couvent des Sœurs Salésiennes de la visitation à Bandundu-Ville

Quatre bandits armés avaient commencé par attaquer le curé de la paroisse Nto-Luzingu, le père polonais Pierre Handziuk, de la congrégation des missionnaires du verbe divin. Pour l’empêcher d’appeler au secours, les bandits l’ont  emmené de force à la communauté voisine des Sœurs salésiennes de la visitation. La supérieure de la Communauté, sœur Astrid Tete, 78ans, raconte.

Les religieuses de saint André pour la promotion du lycée Siama et l’éducation de la jeune fille de Kikwit

En présence de la supérieure régionale des Religieuses de saint André, sœur Catherine Nsiami, la sœur Rachel Mundungu, préfet du lycée Siama ex saint André, à Kikwit, dans la province du Kwilu, a accueilli, le dimanche 17 février, le ministre national de l'enseignement primaire et secondaire, Gaston Musemena. Il séjournait à Kikwit pour le lancement officiel, au collège Sadisana des pères jésuites, de la session des examens préliminaires pour les candidats autodidactes aux examens d'Etat.