Accéder au contenu principal

Les trois défis majeurs de l’Université catholique du Congo




Le colloque organisé à Kinshasa pour les soixante ans de l’Université Catholique au Congo s’est clôturé le samedi 29 avril par une messe présidée par le vice-président du Conseil d’administration de l’Université catholique, Mgr Daniel Nlandu, évêque de Matadi. Dans le mot de clôture, il a rappelé combien l’Eglise du Congo compte sur l’Université pour affermir l’évangélisation en éclairant de la lumière de la foi l’intelligence de nombreuses questions sociales.


Le nouveau recteur de l’Université Catholique du Congo, monsieur l’abbé Léonard Santedi, a présenté les trois défis majeurs pour l’avenir de l’Université catholique qui doit honorer sa devise : « lumen super flumen », la lumière au-dessus de l’eau. L’Université catholique se veut ainsi une lumière qui éclaire, indique le chemin de l’amour, de la vérité et de la charité par la science et la raison, qui chasse les ténèbres par l’éthique et qui donne la vie par le service à l’Eglise et à la société pour mettre l’homme debout et construire une nouvelle destinée pour l’Afrique et le monde. Mgr Santedi insiste sur l’ouverture en misant notamment sur le partenariat avec des universités de la République démocratique du Congo et du monde. 


Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.