Accéder au contenu principal

Réfléchir sur l’enseignement dans les diocèces de Kilwa-Kasenga et de Popokabaka


Au diocèse de Kilwa-Kasenga, dans la province du Haut-Katanga, la journée diocésaine de l’enseignement catholique a été célébrée dans la cité de Kasenga le 20 mai, en la paroisse Saint Georges, pour marquer le 87e anniversaire de l’implantation de la première école catholique du diocèse.

L’évêque de Kilwa-Kasenga, Mgr Fulgence Muteba, a présidé une messe à laquelle ont participé une centaine d’enseignants et d’élèves. Dans son homélie l’évêque a d’abord rendu hommage aux premiers bâtisseurs d’écoles dans son diocèse : les pères bénédictins, les frères xavériens, les sœurs de la charité, les Pères salésiens et les sœurs salésiennes de Don Bosco. Mgr Muteba a ensuite exhorté les enseignants catholiques à rester fidèles à la tradition d’excellence héritée des vaillants bâtisseurs, tout en associant leur savoir à la sagesse et en suivant le Christ comme seul Maître et pédagogue par excellence. Après avoir souligné la noblesse de la profession d’enseignant en milieu catholique, Mgr Muteba a aussi invité à relever les défis des nouvelles méthodes de transmission du savoir et de la révolution numérique.
Au diocèse de Popokabaka, dans la province du Kwango, la quatorzième promotion scolaire pour tous les opérateurs pédagogiques du système éducatif vient de se tenir. Pendant trois jours, les inspecteurs principaux et les sous-provinciaux, les coordinateurs de toutes les confessions religieuses et dix-neuf sous-divisions de l’éducation ont débattu des problèmes d’administration scolaire et réfléchi sur l’accès à l’école, la qualité et la gouvernance pour une éducation de la jeunesse. Le nouveau coordinateur provincial des écoles conventionnées catholiques, monsieur l’abbé Zéphyrin Malembe, prêtre du diocèse de Popokabaka, a été présenté à l’assemblée. 

Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.