Accéder au contenu principal

Réfléchir sur l’enseignement dans les diocèces de Kilwa-Kasenga et de Popokabaka


Au diocèse de Kilwa-Kasenga, dans la province du Haut-Katanga, la journée diocésaine de l’enseignement catholique a été célébrée dans la cité de Kasenga le 20 mai, en la paroisse Saint Georges, pour marquer le 87e anniversaire de l’implantation de la première école catholique du diocèse.

L’évêque de Kilwa-Kasenga, Mgr Fulgence Muteba, a présidé une messe à laquelle ont participé une centaine d’enseignants et d’élèves. Dans son homélie l’évêque a d’abord rendu hommage aux premiers bâtisseurs d’écoles dans son diocèse : les pères bénédictins, les frères xavériens, les sœurs de la charité, les Pères salésiens et les sœurs salésiennes de Don Bosco. Mgr Muteba a ensuite exhorté les enseignants catholiques à rester fidèles à la tradition d’excellence héritée des vaillants bâtisseurs, tout en associant leur savoir à la sagesse et en suivant le Christ comme seul Maître et pédagogue par excellence. Après avoir souligné la noblesse de la profession d’enseignant en milieu catholique, Mgr Muteba a aussi invité à relever les défis des nouvelles méthodes de transmission du savoir et de la révolution numérique.
Au diocèse de Popokabaka, dans la province du Kwango, la quatorzième promotion scolaire pour tous les opérateurs pédagogiques du système éducatif vient de se tenir. Pendant trois jours, les inspecteurs principaux et les sous-provinciaux, les coordinateurs de toutes les confessions religieuses et dix-neuf sous-divisions de l’éducation ont débattu des problèmes d’administration scolaire et réfléchi sur l’accès à l’école, la qualité et la gouvernance pour une éducation de la jeunesse. Le nouveau coordinateur provincial des écoles conventionnées catholiques, monsieur l’abbé Zéphyrin Malembe, prêtre du diocèse de Popokabaka, a été présenté à l’assemblée. 

Posts les plus consultés de ce blog

Abbé Donatien Nshole : « A chacun son rôle dans la situation socio-politique »

« A chacun son rôle entre l’Eglise et la classe politique, et dans l’Eglise, entre les laïcs et le clergé ». Le Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo, monsieur l’abbé Donatien Nshole, l’a martelé au cours d’une conférence-débat organisée le vendredi 27 octobre par le Centre d’Information et d’Animation Missionnaire des Missionnaires de Scheut dans la salle des conférences de la paroisse saint Joseph de Kinshasa-Matonge.

Les Filles de la charité de saint Vincent de Paul allongent le temps de la formation première

Pour un meilleur service des pauvres, les Filles de la charité de saint Vincent de Paul ont restructuré leur formation première. Désormais, les aspirantes passeront au moins cinq ans de formation avant le premier engagement.

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.