Accéder au contenu principal

Erection à Yambi de la seizième paroisse du diocèse de Bunia


 La seizième paroisse du diocèse de Bunia, dans la province de l’Ituri, est la paroisse saint Charles Lwanga érigée à Yambi le 3 juin dernier, en la fête de saint Charles Lwanga et ses compagnons martyrs de l’Ouganda. L’évêque de Bunia, Mgr Dieudonné Uringi, a évoqué les vertus du Christ crucifié et des martyrs de l’Ouganda, invitant vers un engagement chrétien plus décisif afin de construire l’Eglise dans l’unité.

En procédant à l’érection de la nouvelle paroisse, Mgr Uringi a lu d’abord le décret d’érection canonique, puis le décret de constitution du curé de la nouvelle paroisse, le père Michel Ouédraogo, missionnaire d’Afrique. L’évêque a remis au curé les registres paroissiaux dans lesquels seront désormais consignés les renseignements concernant les sacrements reçus par les fidèles.

Plusieurs prêtres venus de différentes paroisses du diocèse de Bunia et du diocèse voisin de Mahagi-Nioka ont concélébré. Des missionnaires d’Afrique sont venus du diocèse de Goma, dans la province du Nord-Kivu. Mais tout aux côtés de l’évêque de Bunia se trouvait Mgr Léonard Dhejju, évêque émérite ainsi que le vicaire général, Mgr Justin Zanamuzi. L’évêque de Mahagi-Nioka, Mgr Sosthène Ayikuli, venant de son diocèse, a rejoint l’assemblée lors des réjouissances organisées dans la salle Paul VI. 
Avec la paroisse saint Charles Lwanga, quatre nouvelles paroisses auront donc été érigées en l’espace d’une année : Saint André de Kasenyi, le 30 novembre 2016, Bienheureuse Anuarite de Komanda le 1er décembre 2016, et Saint Paul de Brazza le 25 janvier 2017.

Posts les plus consultés de ce blog

Abbé Donatien Nshole : « A chacun son rôle dans la situation socio-politique »

« A chacun son rôle entre l’Eglise et la classe politique, et dans l’Eglise, entre les laïcs et le clergé ». Le Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo, monsieur l’abbé Donatien Nshole, l’a martelé au cours d’une conférence-débat organisée le vendredi 27 octobre par le Centre d’Information et d’Animation Missionnaire des Missionnaires de Scheut dans la salle des conférences de la paroisse saint Joseph de Kinshasa-Matonge.

Les Filles de la charité de saint Vincent de Paul allongent le temps de la formation première

Pour un meilleur service des pauvres, les Filles de la charité de saint Vincent de Paul ont restructuré leur formation première. Désormais, les aspirantes passeront au moins cinq ans de formation avant le premier engagement.

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.