Accéder au contenu principal

Centenaire d’ordination de l'abbé Stephano Kaoze


Le tout premier prêtre de la deuxième évangélisation du Congo, monsieur l’abbé Stephano Kaoze, a été ordonné prêtre voilà cent ans, le 21 juillet 1917, à Kirungu, dans l’actuel diocèse de Kalemie-Kirungu, dans la province du Tanganyka. Pour célébrer ce centenaire, l’évêque de Kalemie-Kirungu, Mgr Jean-Christophore Amade a ordonné 6 prêtres et 5 diacres le jeudi 20 juillet dernier. Il leur a recommandé de marcher sur les traces de Stephano Kaoze.

Et le dimanche 23 juillet, à Kalemie, l’archevêque de Lubumbashi, Mgr Jean-Pierre Tafunga, a présidé une concélébration eucharistique de clôture du centenaire ouvert le 21 juillet 2016 par l’évêque de Kalemie-Kirungu, qui avait aussi organisé, en juillet 2016, un pèlerinage à Maronga, lieu de naissance de Stephano Kaoze.


Le nonce apostolique, Mgr Luis Mariano Montemayor, a concélébré à la messe du 23 juillet ainsi que le président de la Conférence épiscopale, Mgr Marcel Utembi, archevêque de Kisangani. Il y avait aussi, à l’autel, des évêques de la province ecclésiastique de Lubumbashi : Messeigneurs Nestor Ngoy de Kolwezi, Gaston Ruvezi de Sakania Kipushi, Vincent de Paul Kwanga de Manono ainsi que plusieurs prêtres de différents diocèses et congrégations.
Le nonce apostolique a exhorté les consacrés et les fidèles à suivre le modèle de l’abbé Kaoze, homme de foi, artisan de paix et promoteur de la dignité de l’homme. Le samedi 22 juillet, Mgr Montemayor avait présidé la messe dans l’église saint René Lubuye à Kalemie pour les missionnaires, en particulier pour les Missionnaires d’Afrique fondateurs du diocèse de Kalemie-Kirungu.
La reconnaissance à Dieu pour le don de la foi a été au cœur d’autres propos qui ont rendu hommage à monsieur l’abbé Stefano Kaoze et interpellé tous à se reconnaître dans la foi comme des frères et des sœurs.

Apres la célébration eucharistique, une visite a été organisée à la tombe de l’abbé Kaoze au cimetière Sapin de Kalemie.


 






Posts les plus consultés de ce blog

Abbé Donatien Nshole : « A chacun son rôle dans la situation socio-politique »

« A chacun son rôle entre l’Eglise et la classe politique, et dans l’Eglise, entre les laïcs et le clergé ». Le Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo, monsieur l’abbé Donatien Nshole, l’a martelé au cours d’une conférence-débat organisée le vendredi 27 octobre par le Centre d’Information et d’Animation Missionnaire des Missionnaires de Scheut dans la salle des conférences de la paroisse saint Joseph de Kinshasa-Matonge.

Les Filles de la charité de saint Vincent de Paul allongent le temps de la formation première

Pour un meilleur service des pauvres, les Filles de la charité de saint Vincent de Paul ont restructuré leur formation première. Désormais, les aspirantes passeront au moins cinq ans de formation avant le premier engagement.

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.