Accéder au contenu principal

Les coopérateurs pauliniens célèbrent leur centenaire


Les coopérateurs pauliniens en RDC comme ailleurs sont entrés dans l’année du centenaire. Ce sont des collaborateurs laïcs des Filles de saint Paul, des Missionnaires de saint Paul et des Disciples du divin maître, trois congrégations religieuses fondées par le bienheureux Jacques Alberione et dédiées à l’apostolat de la communication sociale.


La célébration de la Journée mondiale des communications sociales en RDC, le 2 juillet, a coïncidé avec l’ouverture de l’année du centenaire. Mgr Jean-Pierre Kwambamba, évêque auxiliaire de Kinshasa chargé des communications sociales, a rappelé aux coopérateurs pauliniens que comme laïcs, ils ont l’avantage et la tâche de pénétrer jusque dans les périphéries, les milieux où les consacrés ne peuvent arriver. Cette mission est devenue une urgence dans notre pays et dans le monde, a-t-il dit.

Que voulait Jacques Alberione en fondant les coopérateurs pauliniens en 1917 ? Le supérieur régional des missionnaires de saint Paul et président de la famille paulinienne en RDC, le père Roberto Ponti, a indiqué que les coopérateurs pauliniens sont une branche de la famille paulinienne, fondée en 1917 par Jacques Alberione en faveur des laïcs pour vivre le charisme de la communication. Les laïcs sont préparés à être des communicateurs de l’évangile à travers les moyens de communication. Ils s’associent ainsi à la réalité spirituelle, charismatique, missionnaire de la famille paulinienne. Ils partagent les mêmes connaissances et aident dans le travail matériel mais soutiennent aussi l’apostolat de la communication par l’adoration, la prière.






Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.