Accéder au contenu principal

Retraite sacerdotale et profession religieuse à Kikwit



L’évêque de Kikwit, dans la province du Kwilu, Mgr Timothée Bodika, a présidé la messe de clôture, le dimanche 23 juillet, pour la retraite sacerdotale annuelle de six jours qu’il a animée au centre spirituel Kipalu. Ancien évêque auxiliaire de Kinshasa, installé comme évêque à Kikwit le 4 décembre 2016, Mgr Bodika a choisi pour la première retraite avec le clergé de Kikwit le thème : « Prêtre, deviens ce que tu es. » Expliquant le sacerdoce de la nouvelle alliance, Mgr Bodika a insisté sur la mission du prêtre de conduire le peuple de Dieu mais aussi sur les exigences du sacerdoce, notamment l’acceptation du célibat comme don de Dieu, l’obéissance à l’évêque et le détachement pour plus de disponibilité à Dieu et aux hommes. L’évêque a aussi insisté sur la vie communautaire et fraternelle, la prière commune, les repas, le partage des expériences. Soixante-dix prêtres ont participé à la retraite.

L’évêque de Kikwit avait présidé une autre messe, la veille, samedi 22 juillet, dans la cathédrale saint François-Xavier, messe au cours de laquelle la supérieure provinciale des Sœurs de sainte Marie de Namur, sœur Marie-Brigitte Katona, a reçu les vœux perpétuels des sœurs Rita Sona, Julienne Mandonda et Alphonsine Mawanga. 

 

Sous les yeux, les trois religieuses avaient l’exemple de deux aînées, sœurs Jacqueline Kabala et Claire-Thérèse Ibala. Elles célébraient, respectivement, leur cinquante et soixante ans de vie consacrée. Mgr Bodika leur a remis des diplômes et bénédictions du Saint-Père François, et la supérieure provinciale, sœur Marie-Brigitte Katona, a remis à sœur Claire-Thérèse Ibala, une icône de la Vierge Marie, venue de Belgique, de sœur Maureen Quin, supérieure générale des Sœurs de sainte Marie de Namur. 


 

Posts les plus consultés de ce blog

Abbé Donatien Nshole : « A chacun son rôle dans la situation socio-politique »

« A chacun son rôle entre l’Eglise et la classe politique, et dans l’Eglise, entre les laïcs et le clergé ». Le Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo, monsieur l’abbé Donatien Nshole, l’a martelé au cours d’une conférence-débat organisée le vendredi 27 octobre par le Centre d’Information et d’Animation Missionnaire des Missionnaires de Scheut dans la salle des conférences de la paroisse saint Joseph de Kinshasa-Matonge.

Les Filles de la charité de saint Vincent de Paul allongent le temps de la formation première

Pour un meilleur service des pauvres, les Filles de la charité de saint Vincent de Paul ont restructuré leur formation première. Désormais, les aspirantes passeront au moins cinq ans de formation avant le premier engagement.

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.