Accéder au contenu principal

Un message du pape inspire la Fédération des Entreprises du Congo






Au sortir de l’église Notre-Dame de Fatima, le dimanche 2 juillet, Patience Dia, responsable de la communication à la Fédération des Entreprises du Congo, se dit touchée par le message du pape François publié à l’occasion de la cinquante-et-unième Journée mondiale des communications sociales célébrée, cette année, le 2 juillet, dans l’Eglise de la RDC. A l’homélie de la messe célébrée dans l’église Notre-Dame de Fatima de Kinshasa-Gombe, Mgr Jean-Pierre Kwambamba, évêque auxiliaire de Kinshasa chargé des communications sociales, a commenté le Message du pape intitulé : « Communiquer l’espérance et la confiance en notre temps. » 


Patience Dia a retrouvé dans le message du Saint-Père la préoccupation qui est la sienne cherchant à donner une belle image de la RDC au profit des entreprises et de l’ensemble du pays.
Pour Patience Dia, la communication est un métier que l’on ne comprend pas vraiment à sa juste valeur. 

« Nous avons un projet actuellement. C’est de créer, au sein de la Fédération des entreprises du Congo, un comité professionnel des communicateurs qui va permettre de travailler sur l’image du pays. Il va permettre aux grandes et aux petites entreprises, à la Fédération des entreprises et au pays de pouvoir bénéficier d’une belle image. Parce qu’il n’y a pas que des choses négatives en RDC. Il y a des hommes et des femmes qui travaillent, il y a de grandes choses qui se font. Nous ne renions pas la réalité de la guerre, de la pauvreté, mais nous voulons montrer qu’il y a une vie en RDC et qu’il y a des choses qui se font. Et je suis très touchée parce que ça rejoint justement le message du pape, ce matin. Il n’y a pas que des choses négatives, ça ne veut pas dire nier la réalité, mais ça veut dire qu’il y a une autre réalité, qu’il y a de belles choses à montrer et qu’il faut en parler ».

Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.