Accéder au contenu principal

75 ans des Dominicaines Filles de Sainte Catherine de Sienne d’Isiro-Niangara



 
Dans l’église paroissiale Sainte Mère de Dieu de Watsa, au diocèse d’Isiro-Niangara, dans la province du Haut-Uele, le mardi 8 août, la congrégation des Dominicaines Filles de Sainte Catherine de Sienne a célébré ses 75 ans d’existence. L’évêque d’Isiro-Niangara, Mgr Julien Andavo, a présidé, pour le jubilé de diamant, une messe concélébrée par deux évêques, messeigneurs Dieudonné Madrapile d’Isangi et Sosthène Ayikuli de Mahagi-Nioka et par une cinquantaine de prêtres.


Mgr Andavo a exhorté la congrégation diocésaine jubilaire à s’évaluer pour vivre fidèlement les exigences des conseils évangéliques d’obéissance, de pauvreté et de chasteté. Pour l’évêque, la prière, l’unité, la fraternité, le pardon, l’engagement fidèle et sincère au Christ, le souci du progrès, le sens du bien commun, sont autant de vertus qui aideront les religieuses à construire un avenir glorieux au service du Seigneur, de l’Eglise et du pays. Conformément aux orientations de la Conférence épiscopale, l’évêque d’Isiro-Niangara s’engage à promouvoir l’apostolat des religieuses qu’il invite à s’inscrire dans la pastorale d’ensemble du diocèse pour l’œuvre d’évangélisation.
Lors de cette messe du jubilé, la supérieure générale des Dominicaines Filles de Sainte Catherine de Sienne d’Isiro-Niangara, sœur Romana Azangane, a reçu les vœux perpétuels des sœurs Scholastique Anibie et Jeannette Barubiyo.
Les deux religieuses comptent parmi les 143 membres de la congrégation fondée le 4 août 1942 par Monseigneur Robert Constant Lagae, alors Vicaire apostolique de Niangara. Avec l’appui des Sœurs Dominicaines Missionnaires de Namur, le fondateur voulait des sœurs autochtones à qui il donna la devise : « Travaillons dans la lumière du Seigneur ».

Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.