Accéder au contenu principal

A Aru, les soeurs canossiennes se forment à la culture médiatique


Une trentaine de sœurs Filles de la charité servantes des pauvres, les canossiennes, ont entamé, le jeudi 3 août, à Aru, dans la province de l’Ituri, une session de cinq jours de formation à la culture médiatique. Venues des communautés de Kisangani, Bunia, Watsa, Ariwara et Kinshasa, soit de cinq diocèses, elles sont réunies dans les locaux du lycée Adia Lemi d’Aru. La formation est assurée par deux membres de l’équipe internationale des formateurs du Centre de Recherche et d’Education en Communication, le CREC, monsieur l’abbé Janvier Yameogo du Secrétariat pour la communication du Saint-Siège et le père Jean-Baptiste Malenge, professeur de communication et de philosophie et correspondant de Radio Vatican à Kinshasa.

Pourquoi les sœurs canosiennes organisent-elles cette formation ? La supérieure provinciale du Congo, sœur Joséphine Dusi a répondu :

« C’est pour mieux connaître les moyens de communication, leur utilité et leur utilisation responsable selon les recommandations de l’Eglise pour vivre avec fidélité les exigences de notre consécration dans cette société que nous avons organisé cette formation. Ainsi, nous espérons qu’elle nous donnera les lumières nécessaires pour chercher toujours la volonté de Dieu sans nous laisser emporter par la mentalité du monde. Etant donné que notre Fondatrice, sainte Madeleine de Canossa, nous a demandé de marcher avec le temps, cette formation nous aidera certainement à être à la page et à devenir plus créatives pour vivre notre mission de faire connaître et aimer Jésus à cette société médiatique où nous sommes appelées à être des témoins joyeux et prophétiques ». JBMK/RV

Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.