Accéder au contenu principal

Des religieuses célèbrent l’Assomption à Popokabaka et à Basankusu


Au diocèse de Popokabaka, dans la province du Kwango, le 13 août, les sœurs de Marie de Popokabaka-Nederbrakel ont marché derrière une statue de la Vierge portée en tête d’une longue procession effectuée
avant la messe de l’Assomption présidée par le directeur du centre pastoral, monsieur l’abbé Albert Bisweko. Les religieuses étaient venues de Kinshasa, Mbankana, Dinga, Imbela et Kasongo-Lunda. Avec leur nouvelle supérieure provinciale, sœur Rosette Suta Lubakwa, elles ont passé une semaine de retraite au noviciat de Marie de l’Annonciation à Popokabaka. La retraite prêchée par le père Anaclet Bambala, de la congrégation du saint sacrement, a porté sur le thème : « Communion avec Dieu, et avec l’autre, une exigence de partage
fraternel ».

Au diocèse de Basankusu, dans la province de l’Equateur, le dimanche 13 août, les sœurs de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus de Basankusu ont fêté l’Assomption de la Vierge avec la profession des premiers vœux des novices Béatrice Ngoluku et Pauline Mboyo. La supérieure générale de la congrégation, sœur Marie-Madeleine Bokungu, a aussi reçu les vœux perpétuels de la sœur Marie-Chantal Bonsole. Et quatre postulantes ont reçu l’habit pour commencer le noviciat : Florence Ngole, Sandrine Ekila, Judith Isambela et Renathe Lonyome. Mgr Joseph Mokobe avait présidé l’eucharistie sous le hangar de l’église saint Charles Lwanga. L’évêque de Basankusu a exhorté les religieuses à relever le défi de bâtir une congrégation qui devient de plus en plus une vraie famille, où les membres s’ouvrent les unes aux autres, conformément aux recommandations du Père Fondateur, feu
Monseigneur Ignace Matondo kwa Nzambi.

L’évêque avait fait des recommandations lors du Chapitre évaluatif que les religieuses ont tenu du 30 juillet au 6 août au Centre spirituel diocésain Nganda Ebale ya Bomoi à Bonkita. Dans ce même centre, les sœurs de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus de Basankusu ont passé leur retraite annuelle prêchée du 23 au 28 juillet par monsieur l’abbé Jean Calvin Motuba sous le thème : « Sœurs Thérésiennes de Basankusu : Vivre l’authenticité de notre vocation aujourd’hui. Un défi à relever ». 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les Sœurs franciscaines de Tshumbe dissipent la peur de Facebook

De la peur de Facebook à la lumière. Tel est le sentiment exprimé le samedi 13 octobre 2018 par des Sœurs de saint François d’Assise de Tshumbe, dans la province du Sankuru, à l’issue de la session de formation en communication assurée pendant quatre jours par le Centre de Recherche etd’Education en Communication (CREC). Le père Jean-Baptiste Malenge, formateur du CREC et monsieur l’abbé Guy Leta, chargé de communication du diocèse d’Idiofa et doctorant en communication à l’Université catholique du Congo, ont animé cette session sur l’usage des médias sociaux.

Témoignage de Sœur Astrid Tete sur l’agression, le 12 novembre 2018, du couvent des Sœurs Salésiennes de la visitation à Bandundu-Ville

Quatre bandits armés avaient commencé par attaquer le curé de la paroisse Nto-Luzingu, le père polonais Pierre Handziuk, de la congrégation des missionnaires du verbe divin. Pour l’empêcher d’appeler au secours, les bandits l’ont  emmené de force à la communauté voisine des Sœurs salésiennes de la visitation. La supérieure de la Communauté, sœur Astrid Tete, 78ans, raconte.

Les religieuses de saint André pour la promotion du lycée Siama et l’éducation de la jeune fille de Kikwit

En présence de la supérieure régionale des Religieuses de saint André, sœur Catherine Nsiami, la sœur Rachel Mundungu, préfet du lycée Siama ex saint André, à Kikwit, dans la province du Kwilu, a accueilli, le dimanche 17 février, le ministre national de l'enseignement primaire et secondaire, Gaston Musemena. Il séjournait à Kikwit pour le lancement officiel, au collège Sadisana des pères jésuites, de la session des examens préliminaires pour les candidats autodidactes aux examens d'Etat.