Accéder au contenu principal

Le Nonce apostolique à Kananga : « Le temps de la violence est passé, il faut maintenant se réconcilier »



Le nonce apostolique, Mgr Luis Mariano Montemayor, a effectué, le lundi 11 septembre, une visite de réconfort au diocèse de Luiza, dans la province du Kasai-central. Au dire de l’évêque de Luiza, Mgr Félicien Mwanama, le diocèse se soigne des blessures subies depuis la fin de l’année 2016 par les sévices des miliciens dits de Kamwina Nsapu, qui ont pillé et tué dans les trois provinces du Kasai, du Kasai-central et de la Lomami.
Accompagné du président de la Conférence épiscopale nationale du Congo, Mgr Marcel Utembi, archevêque de Kisangani, le nonce apostolique a regagné, à la fin de la journée du lundi, Kananga, chef-lieu de la province, où il séjourne depuis le jeudi 7 septembre pour une mission de consolation au nom du Saint-Père François.

Dans la pro-cathédrale saint Clément de Kananga, le nonce avait présidé, le dimanche 10 septembre, une messe concélébrée par l’archevêque de Kananga, Mgr Marcel Madila, par Mgr Marcel Utembi, président de la Conférence épiscopale, et par une soixantaine de prêtres. En présence des autorités politiques, administratives et militaires, le nonce a invité le peuple de Dieu à bâtir la paix dans les cœurs et dans les esprits. Le temps de la violence est passé, il faut maintenant se réconcilier, a-t-il dit. Et le nonce a invité particulièrement l’Eglise de la province ecclésiastique de Kananga à s’investir dans une pastorale spécifique en faveur des jeunes et des enfants pour leur assurer un avenir heureux.

Les enfants orphelins, notamment, Mgr Montemayor en a rencontrés beaucoup à Kananga. Le nonce leur a rendu visite, il les a écoutés comme il a écouté les séminaristes et leurs formateurs du grand séminaire de Malole qui avait été pillé par des miliciens. Le nonce a aussi écouté des religieuses et religieux, tous les agents pastoraux, des membres de la société civile et des confessions religieuses. Partout, le nonce a écouté, et il a prononcé des mots de réconfort avant son retour à Kinshasa le mardi 12 septembre. 

Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.