Accéder au contenu principal

Lecture de la Bible sur WhatsApp comme sur la « natte familiale »



Le mois de la Bible, décrété par la Conférence épiscopale nationale du Congo, se termine le 30 septembre avec la fête de saint Jérôme, docteur de l’Eglise, patron des traducteurs. A Kinshasa, le centre pour l’apostolat biblique Liloba des missionnaires de la Société du Verbe Divin, a organisé des sessions bibliques en invitant, par exemple, sœur Lucie Kayandakazi des Sœurs Bene Terezia du Burundi. La religieuse a notamment présenté un groupe créé sur le réseau social WhatsApp.


Les membres du groupe se recrutent en RDC, au Burundi, au Congo et en Tanzanie mais aussi en France, en Suisse et en Italie. De 21 heure à 22 heures de Kinshasa, les membres prient, lisent et partagent la parole de Dieu « sur la natte familiale », c’est-à-dire suivant une méthode de lecture inspirée de la palabre africaine, initiée à l’origine pendant la guerre pour des militaires et des policiers par sœur Lucie Kayandakazi, docteur en théologie biblique.

Mais ce sont des jeunes qui ont proposé le réseau WhatsApp. Sœur Kayandakazi s’est mise à leur école. « C’est extraordinaire ce que les jeunes savent faire. Ils sont dynamiques et dynamisants », reconnaît-elle.

Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.