Accéder au contenu principal

Vœux perpétuels au diocèse de Dungu-Doruma



Au diocèse de Dungu-Doruma, dans la province du Haut-Uele, le dimanche 17 septembre, dans la cathédrale Saints Martyrs de l’Ouganda, Mgr Richard Domba a présidé la messe au cours de laquelle trois sœurs Franciscaines de la Sainte Famille ont prononcé leurs vœux perpétuels entre les mains de la supérieure régionale du Congo, sœur Clémence Tabo. Ce sont les sœurs Célestine Gbalangane, Perpétue Mbiso et  Marthe Momumangile.

En rapport avec l’évangile du jour, l’évêque de Dungu-Doruma a exhorté les trois religieuses à pardonner à toutes leurs consoeurs et à toute autre personne qui les auraient blessées ou offensées au cours de leur cheminement vers la profession perpétuelle.
L’évêque a demandé le même effort à tous les chrétiens et aux prêtres et aux religieuses et religieux, les exhortant à vivre en permanence dans l'amour véritable afin de pouvoir pardonner à ceux qui les offensent.
Mgr Domba a aussi demandé aux chrétiens de prier pour les Sœurs Franciscaines de la Sainte Famille et pour leur apostolat. Que les fidèles prient aussi pour tous les jeunes en formation dans les séminaires et les instituts religieux. Qu’ils prient aussi, a encore demandé l’évêque de Dungu-Doruma, pour tous les jeunes du diocèse afin que le Seigneur suscite en eux la vocation de le servir dans la vie religieuse et sacerdotale.

La supérieure régionale des Sœurs franciscaines de la sainte famille, sœur Clémence Tabo, a pris la parole à la fin de la messe pour féliciter et remercier ses consoeurs Célestine Gbalangane, Perpétue Mbiso et Marthe Momumangile et pour leur rappeler que les vœux perpétuels ne sont pas un aboutissement. Les religieuses sont appelées, comme l’apôtre Paul, à courir elles aussi afin de remporter un jour la couronne impérissable promise par le Seigneur. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les Sœurs franciscaines de Tshumbe dissipent la peur de Facebook

De la peur de Facebook à la lumière. Tel est le sentiment exprimé le samedi 13 octobre 2018 par des Sœurs de saint François d’Assise de Tshumbe, dans la province du Sankuru, à l’issue de la session de formation en communication assurée pendant quatre jours par le Centre de Recherche etd’Education en Communication (CREC). Le père Jean-Baptiste Malenge, formateur du CREC et monsieur l’abbé Guy Leta, chargé de communication du diocèse d’Idiofa et doctorant en communication à l’Université catholique du Congo, ont animé cette session sur l’usage des médias sociaux.

Témoignage de Sœur Astrid Tete sur l’agression, le 12 novembre 2018, du couvent des Sœurs Salésiennes de la visitation à Bandundu-Ville

Quatre bandits armés avaient commencé par attaquer le curé de la paroisse Nto-Luzingu, le père polonais Pierre Handziuk, de la congrégation des missionnaires du verbe divin. Pour l’empêcher d’appeler au secours, les bandits l’ont  emmené de force à la communauté voisine des Sœurs salésiennes de la visitation. La supérieure de la Communauté, sœur Astrid Tete, 78ans, raconte.

Les religieuses de saint André pour la promotion du lycée Siama et l’éducation de la jeune fille de Kikwit

En présence de la supérieure régionale des Religieuses de saint André, sœur Catherine Nsiami, la sœur Rachel Mundungu, préfet du lycée Siama ex saint André, à Kikwit, dans la province du Kwilu, a accueilli, le dimanche 17 février, le ministre national de l'enseignement primaire et secondaire, Gaston Musemena. Il séjournait à Kikwit pour le lancement officiel, au collège Sadisana des pères jésuites, de la session des examens préliminaires pour les candidats autodidactes aux examens d'Etat.