Accéder au contenu principal

Vers le centenaire du diocèse de Kilwa-Kasenga


Consolider les liens avec le Christ dans une relation vivante et authentique avec lui, l’évêque de Kilwa-Kasenga, dans la province du Haut-Katanga, Mgr Fulgence Muteba, le recommande à l’occasion de la commémoration prochaine du centenaire de l’évangélisation de son diocèse. L’évêque vient de publier à cet effet une lettre pastorale intitulée : « Témoins de Jésus-Christ ressuscité ».

La célébration du centenaire s’étalera sur toute une année, qui commencera le 26 octobre. L’ouverture solennelle aura lieu ce jour-là à Lukafu, autrefois poste administratif et militaire de la colonie belge au Katanga et qui reçut la première semence de la parole de Dieu.
En cent ans, nous avons beaucoup reçu de la part du Seigneur, écrit l’évêque de Kilwa-Kasenga. Il a institué par décret une Commission du centenaire chargée d’organiser les détails sur les activités commémoratives à célébrer dans chaque paroisse.
Ce sera l’occasion de méditer sur les merveilles de Dieu dans l’histoire, et surtout de rencontrer le Christ vivant et, en tant que disciples de Jésus Christ ressuscité, d’édifier une Eglise d’authentiques témoins.
Ce sera l’occasion de rendre hommage aux vaillants missionnaires, hommes et femmes, bénédictins, franciscains, missionnaires d’Afrique, xavériens, sœurs de la charité de Jésus et de Marie, sœurs de Pittem, Sœurs franciscaines missionnaires de Marie, frères des écoles chrétiennes, sans oublier les valeureux catéchistes ni les nouveaux missionnaires arrivés récemment, notamment les salvatoriens et les prêtres du sacré-cœur.
Pour être témoins des merveilles reçues, Mgr Fulgence Muteba propose, concrètement, de vivre authentiquement, de pratiquer la foi et d’en rendre compte en toutes circonstances. Ensuite, il demande de s’investir dans la fréquentation des sacrements, la participation active et la célébration pieuse de la liturgie avec la reconnaissance de tous les bienfaits divins.

Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.