Accéder au contenu principal

Journées sacerdotales et retraite annuelle à Idiofa




« Prêtre, deviens ce que tu es. Le sacerdoce de la nouvelle alliance ». C’est le thème de la retraite de cinq jours qu’anime depuis le dimanche 8 juillet l’évêque de Kikwit, Mgr Timothée Bodika, pour les prêtres du diocèse voisin d’Idiofa, au centre spirituel Nto-Luzingu. La centaine des prêtres réunis et leur évêque, Mgr Joseph Moko, ont l’occasion de « revisiter » leur manière d’être prêtre, d’après l’un d’entre eux, monsieur l’abbé Héritier Baya, directeur de la radio diocésaine.

Les prêtres d’Idiofa se préparent aussi à accueillir parmi eux de nouveaux confrères qui seront ordonnés prêtres le dimanche 15 juillet. Ce sont les diacres Yves Ilapi, Gilbert Katanda et Georges Ngamasama. Ils sont en retraite, eux aussi, au petit séminaire de Laba, à soixante kilomètres d’Idiofa. Les séminaristes Jean-Noël Kamaya, Jean-Noël Kibal et Hervé Menki suivent avec eux la retraite prêchée par le supérieur provincial des missionnaires oblats de Marie Immaculée, le père Joseph Ntumba, sur le thème : « Etre prêtre dans une société et dans une Eglise en crise de valeurs ».
A noter que la retraite annuelle du clergé d’Idiofa se tient immédiatement après les dix-septièmes Journées sacerdotales organisées du 6 au 7 juillet sous le thème « Vivre sa foi en communauté dans nos joies et nos peines ».

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les Sœurs franciscaines de Tshumbe dissipent la peur de Facebook

De la peur de Facebook à la lumière. Tel est le sentiment exprimé le samedi 13 octobre 2018 par des Sœurs de saint François d’Assise de Tshumbe, dans la province du Sankuru, à l’issue de la session de formation en communication assurée pendant quatre jours par le Centre de Recherche etd’Education en Communication (CREC). Le père Jean-Baptiste Malenge, formateur du CREC et monsieur l’abbé Guy Leta, chargé de communication du diocèse d’Idiofa et doctorant en communication à l’Université catholique du Congo, ont animé cette session sur l’usage des médias sociaux.

Témoignage de Sœur Astrid Tete sur l’agression, le 12 novembre 2018, du couvent des Sœurs Salésiennes de la visitation à Bandundu-Ville

Quatre bandits armés avaient commencé par attaquer le curé de la paroisse Nto-Luzingu, le père polonais Pierre Handziuk, de la congrégation des missionnaires du verbe divin. Pour l’empêcher d’appeler au secours, les bandits l’ont  emmené de force à la communauté voisine des Sœurs salésiennes de la visitation. La supérieure de la Communauté, sœur Astrid Tete, 78ans, raconte.

Les religieuses de saint André pour la promotion du lycée Siama et l’éducation de la jeune fille de Kikwit

En présence de la supérieure régionale des Religieuses de saint André, sœur Catherine Nsiami, la sœur Rachel Mundungu, préfet du lycée Siama ex saint André, à Kikwit, dans la province du Kwilu, a accueilli, le dimanche 17 février, le ministre national de l'enseignement primaire et secondaire, Gaston Musemena. Il séjournait à Kikwit pour le lancement officiel, au collège Sadisana des pères jésuites, de la session des examens préliminaires pour les candidats autodidactes aux examens d'Etat.