Accéder au contenu principal

Jubilé d’argent de sacerdoce du père Willy Okey comme examen de conscience sur la bonté de Dieu





Le sixième prêtre congolais à fêter ses vingt-cinq ans de sacerdoce dans la congrégation des Passionnistes est le père Willy Okey. Il a présidé une messe pour son jubilé d’argent dans l’église saint Dominique de Kinshasa, le samedi 7 juillet.




Pour lui, « le jubilé est aussi un temps de profond examen de conscience personnel, pour ne pas répéter les erreurs du passé et corriger celles d’aujourd’hui, en vue d’un engagement toujours renouvelé car il faut renaître et recommencer le rapport du disciple avec le maître ».
Des dizaines de prêtres ont entouré le père Okey à l’autel. Le supérieur vice-provincial des Passionnistes, le père Vital Otshudialokoka, a félicité son confrère jubilaire, et il a rappelé le sens de la célébration du jubilé.
« Le jubilé sacerdotal nous plonge dans une méditation intérieure en fixant notre regard sur la bonté incommensurable de Dieu. Nous ne fêtons pas les 25 ans de succès que le père Okey a pu connaître dans sa vie, mais nous exprimons au Seigneur notre gratitude pour sa sollicitude divine envers son serviteur ».
Le supérieur vice-provincial a remis en cadeau à son confrère Willy Okey un calice et une patène, que seul le prêtre est appelé à utiliser en ce monde.
Le père Vital Otshudialokoka a aussi rappelé notamment combien alors que le père Okey voyageait pour sa messe des prémices au lendemain de son ordination sacerdotale à Kinshasa, en 1993, il avait été agressé par des hommes armés qui lui avaient arraché sa jeep et jusqu’aux ornements sacerdotaux. En souvenir, le samedi 7 juillet 2018, le père Okey a porté une nouvelle chasuble cousue par une sœur passionniste sur le modèle de la première chasuble du jour de son ordination. 



Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.