Accéder au contenu principal

Formation pour redynamiser la radio diocésaine d’Idiofa




Redynamiser la radio diocésaine, c’est l’objet d’une session de formation ouverte à Idiofa, dans la province du Kwilu, le lundi 30 juillet. Une trentaine de journalistes et animateurs de la radio ainsi que des prêtres et des religieuses suivent la formation assurée par le Centre deRecherche et d’Education en Communication, le CREC, dont le siège est basé à Lyon en France. Deux animateurs sont venus de Kinshasa : Jean-Baptiste Malenge et Aimé Dionzo.

 

Dans la chapelle du centre Caritas, monsieur l’abbé Guy Leta, chargé des communications du diocèse d’Idiofa, a présidé la messe d’ouverture des travaux. Il a rappelé la vocation pastorale de la radio diocésaine créée dès l’an 2000 et conçue comme un outil d’évangélisation et de développement. Le secrétaire-chancelier, monsieur l’abbé Gaïus Kianza, a prononcé le mot d’ouverture au nom de l’évêque d’Idiofa, monseigneur Joseph Moko Ekanga, qui tient à la performance de sa radio. Et puisqu’il est président de la Commission épiscopale des communications sociales, Mgr Moko souhaite que la radio d’Idiofa devienne un modèle du genre pour montrer le chemin à suivre en vue de sa propre amélioration. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les Sœurs franciscaines de Tshumbe dissipent la peur de Facebook

De la peur de Facebook à la lumière. Tel est le sentiment exprimé le samedi 13 octobre 2018 par des Sœurs de saint François d’Assise de Tshumbe, dans la province du Sankuru, à l’issue de la session de formation en communication assurée pendant quatre jours par le Centre de Recherche etd’Education en Communication (CREC). Le père Jean-Baptiste Malenge, formateur du CREC et monsieur l’abbé Guy Leta, chargé de communication du diocèse d’Idiofa et doctorant en communication à l’Université catholique du Congo, ont animé cette session sur l’usage des médias sociaux.

Témoignage de Sœur Astrid Tete sur l’agression, le 12 novembre 2018, du couvent des Sœurs Salésiennes de la visitation à Bandundu-Ville

Quatre bandits armés avaient commencé par attaquer le curé de la paroisse Nto-Luzingu, le père polonais Pierre Handziuk, de la congrégation des missionnaires du verbe divin. Pour l’empêcher d’appeler au secours, les bandits l’ont  emmené de force à la communauté voisine des Sœurs salésiennes de la visitation. La supérieure de la Communauté, sœur Astrid Tete, 78ans, raconte.

Les religieuses de saint André pour la promotion du lycée Siama et l’éducation de la jeune fille de Kikwit

En présence de la supérieure régionale des Religieuses de saint André, sœur Catherine Nsiami, la sœur Rachel Mundungu, préfet du lycée Siama ex saint André, à Kikwit, dans la province du Kwilu, a accueilli, le dimanche 17 février, le ministre national de l'enseignement primaire et secondaire, Gaston Musemena. Il séjournait à Kikwit pour le lancement officiel, au collège Sadisana des pères jésuites, de la session des examens préliminaires pour les candidats autodidactes aux examens d'Etat.