Accéder au contenu principal

La radio diocésaine d’Idiofa brillera comme à l’origine





La radio diocésaine d’Idiofa, dans la province du Kwilu, retrouvera l’éclat de son origine reçu lorsque, en l’an 2000, ses fondateurs l’ont baptisée du très significatif nom de Mbwetete, l’étoile, et lui ont assigné l’objectif d’être une radio pour la pastorale, un instrument d’évangélisation et de développement.


Au bout de la session de formation assurée du 30 juillet au 3 août, au centre caritas d’Idiofa, par le Centre de Recherche et d’Education en Communication (CREC), le secrétaire-chancelier, monsieur l’abbé Gaius Kianza, a présidé la messe de clôture au nom de l’évêque d’Idiofa, Mgr Joseph Moko. Et monsieur l’abbé Guy Leta, chargé des communications, a rappelé que cette session s’est déroulée aussi dans le cadre de la célébration de la cinquante-deuxième Journée mondiale des communications sociales que le Saint-Père a placée sous le thème « Fausses nouvelles et journalisme de paix ».
Monsieur l’abbé Leta a apprécié le fait que la session a permis aux journalistes et animateurs mais aussi aux agents pastoraux de faire un diagnostic de la radio comme outil de communication pastorale dans toutes ses facettes. Il a aussi remercié les formateurs, Jean-Baptiste Malenge et Aimé Dionzo, d’avoir aidé à ouvrir les yeux sur les possibilités d’autofinancement disponibles afin d’aider la radio diocésaine à aller vers la performance. 
 





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les Sœurs franciscaines de Tshumbe dissipent la peur de Facebook

De la peur de Facebook à la lumière. Tel est le sentiment exprimé le samedi 13 octobre 2018 par des Sœurs de saint François d’Assise de Tshumbe, dans la province du Sankuru, à l’issue de la session de formation en communication assurée pendant quatre jours par le Centre de Recherche etd’Education en Communication (CREC). Le père Jean-Baptiste Malenge, formateur du CREC et monsieur l’abbé Guy Leta, chargé de communication du diocèse d’Idiofa et doctorant en communication à l’Université catholique du Congo, ont animé cette session sur l’usage des médias sociaux.

Témoignage de Sœur Astrid Tete sur l’agression, le 12 novembre 2018, du couvent des Sœurs Salésiennes de la visitation à Bandundu-Ville

Quatre bandits armés avaient commencé par attaquer le curé de la paroisse Nto-Luzingu, le père polonais Pierre Handziuk, de la congrégation des missionnaires du verbe divin. Pour l’empêcher d’appeler au secours, les bandits l’ont  emmené de force à la communauté voisine des Sœurs salésiennes de la visitation. La supérieure de la Communauté, sœur Astrid Tete, 78ans, raconte.

Les religieuses de saint André pour la promotion du lycée Siama et l’éducation de la jeune fille de Kikwit

En présence de la supérieure régionale des Religieuses de saint André, sœur Catherine Nsiami, la sœur Rachel Mundungu, préfet du lycée Siama ex saint André, à Kikwit, dans la province du Kwilu, a accueilli, le dimanche 17 février, le ministre national de l'enseignement primaire et secondaire, Gaston Musemena. Il séjournait à Kikwit pour le lancement officiel, au collège Sadisana des pères jésuites, de la session des examens préliminaires pour les candidats autodidactes aux examens d'Etat.