Accéder au contenu principal

Premières journées sacerdotales autour de Mgr Kwambamba, évêque de Kenge




Soixante-douze prêtres du diocèse de Kenge, dans la province du Kwango, se sont réunis autour de leur évêque, Mgr Jean-Pierre Kwambamba, du 31 juillet au 4 août, au centre spirituel Ngondi, pour les premières journées sacerdotales depuis l’intronisation, le 20 mai dernier, du nouvel évêque de Kenge.

« Donne-nous, Seigneur, un cœur nouveau ». C’était le thème des journées sacerdotales. Pour Mgr Kwambamba, le plus important aura été le fait de la rencontre elle-même dans la fraternité. Des prêtres de Kenge sont même venus d’Europe. Seuls quatre auront été empêchés.
Ainsi réunis, ils ont travaillé en commissions pour réévaluer leur identité de prêtres diocésains de Kenge et leur mission pastorale. Et l’évêque de constater avec eux combien « la moisson est abondante, mais les ouvriers peu nombreux ». L’évêque compte sur l’engagement de chacun. Pour les moyens matériels si rares, les prêtres de Kenge et leur évêque comptent sur la prise en charge de l’Eglise par ses propres fidèles. Ils se sont engagés à former le peuple de Dieu, à le sensibiliser à ce sujet. 


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les Sœurs franciscaines de Tshumbe dissipent la peur de Facebook

De la peur de Facebook à la lumière. Tel est le sentiment exprimé le samedi 13 octobre 2018 par des Sœurs de saint François d’Assise de Tshumbe, dans la province du Sankuru, à l’issue de la session de formation en communication assurée pendant quatre jours par le Centre de Recherche etd’Education en Communication (CREC). Le père Jean-Baptiste Malenge, formateur du CREC et monsieur l’abbé Guy Leta, chargé de communication du diocèse d’Idiofa et doctorant en communication à l’Université catholique du Congo, ont animé cette session sur l’usage des médias sociaux.

Témoignage de Sœur Astrid Tete sur l’agression, le 12 novembre 2018, du couvent des Sœurs Salésiennes de la visitation à Bandundu-Ville

Quatre bandits armés avaient commencé par attaquer le curé de la paroisse Nto-Luzingu, le père polonais Pierre Handziuk, de la congrégation des missionnaires du verbe divin. Pour l’empêcher d’appeler au secours, les bandits l’ont  emmené de force à la communauté voisine des Sœurs salésiennes de la visitation. La supérieure de la Communauté, sœur Astrid Tete, 78ans, raconte.

Les religieuses de saint André pour la promotion du lycée Siama et l’éducation de la jeune fille de Kikwit

En présence de la supérieure régionale des Religieuses de saint André, sœur Catherine Nsiami, la sœur Rachel Mundungu, préfet du lycée Siama ex saint André, à Kikwit, dans la province du Kwilu, a accueilli, le dimanche 17 février, le ministre national de l'enseignement primaire et secondaire, Gaston Musemena. Il séjournait à Kikwit pour le lancement officiel, au collège Sadisana des pères jésuites, de la session des examens préliminaires pour les candidats autodidactes aux examens d'Etat.