Accéder au contenu principal

L’archevêque de Kinshasa publie sa première lettre pastorale




Le nouvel archevêque de Kinshasa, Mgr Fridolin Ambongo, a publié sa première lettre pastorale. C’était le vendredi 4 janvier, dans la cathédrale Notre-Dame du Congo. L’archevêque a présidé la messe pour l’échange de vœux pour la nouvelle année.

 
La lettre pastorale explique la devise du nouvel archevêque de Kinshasa : omnia omnibus, tout à tous. Fridolin Ambongo explique sa vision de la pastorale basée sur l’unité et sur la participation de tous, dans une spiritualité où tous doivent se reconnaître comme véritablement des frères et des sœurs.
L’archevêque de Kinshasa a ainsi publié trois décrets instituant des structures de dialogue et d’action commune. Il a nommé vicaire général de l’archidiocèse l’évêque auxiliaire, Mgr Edouard Kisonga. Le deuxième décret nomme des membres du conseil presbytéral et le troisième nomme neuf d’entre eux au collège des consulteurs.
C’était le premier vendredi du mois et de l’année nouvelle 2019. Mgr Ambongo a confié l’assemblée au sacré-cœur de Jésus et l’a invitée à la sainteté, à adopter des attitudes dignes par rapport à l’appel à la sainteté.
Mgr Ambongo a aussi rappelé la mémoire des martyrs de l’indépendance, tués le 4 janvier 1959 par le pouvoir colonial belge, déclenchant une lutte proche contre la colonisation et qui aboutira à l’indépendance du pays en 1960. La liberté est encore à conquérir, a dit l’archevêque de Kinshasa, rappelant aussi la mémoire de tous ceux qui sont morts jusqu’aujourd’hui pour la même cause de la liberté, de la justice et de la paix.
La nouvelle année 2019 sera agréable si chacun de nous essaie de s’oublier pour les autres, pour pratiquer le bien. « Nous avons pris un engagement devant Dieu pour faire en sorte que cette année 2019 soit vraiment une bonne année pour tous les Congolais ».

 

Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.

Mgr Oscar Ngoy invite les consacrés à l'humilité

La dix-huitième Assemblée plénière mixte des supérieurs majeurs masculins et féminins s'est clôturée le lundi 29 janvier par une messe présidée dans l'église saint Albert le grand de Kinshasa par le président de la Commission épiscopale pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique, Mgr Oscar Ngoy, évêque de Kongolo.