Accéder au contenu principal

Les 80 ans de la première ordination sacerdotale au Kasai

Le tout premier prêtre de l’histoire du Kasai, monsieur l’abbé Charles Mbuya Mukua Mbumba, a été ordonné prêtre le 1er juillet 1934 à Mikalayi, dans l’actuel archidiocèse de Kananga. Le dimanche 6 juillet dernier, l’archevêque de Kananga, Mgr Marcel Madila, a présidé une messe pour le quatre-vingtième anniversaire de cette ordination sacerdotale. Quatre évêques ont concélébré : messeigneurs Valentin Masengo de Kabinda, Pierre-Célestin Tshitoko de Luebo, Bernard-Emmanuel Kasanda de Mbujimayi et Félicien Mwanama de Luiza. Une centaine de prêtres ont concélébré, venus des huit diocèses de l’actuelle province ecclésiastique de Kananga et qui constituaient la même entité en 1934.
L’exemple de monsieur l’abbé Charles Mbuya mort en 1945 s’impose à tous les prêtres de tous les diocèses. Le 6 juillet, les évêques ont ainsi imposé les mains à deux nouveaux prêtres et trois diacres pour l’archidiocèse de Kananga, quatre diacres pour Mbujimayi, deux diacres pour Kabinda et un diacre pour Luebo.



A l’homélie, Mgr Marcel Madila a recommandé aux prêtres et aux diacres la vertu d’humilité et la pratique de la prière. L'humilité ainsi que la prière, a-t-il dit, proviennent d'une oreille, d'une intelligence et d'une langue qui ont goûté le silence auprès de Dieu. Fuyez comme la peste, la tentation de vous présenter comme de grands prêtres, pleins d’eux-mêmes et qui sont devenus prêtres pour rechercher les grandes études pour leur propre bien et non le bien de leur Eglise locale.
Avant la bénédiction finale, l’archevêque de Kananga a lancé officiellement la « Fondation Abbé Charles Mbuya ». Elle réunira des fonds pour soutenir les maisons de formation sacerdotale dans le Kasai. 

Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.