Accéder au contenu principal

Nouvelle « année académique et spirituelle » pour la formation religieuse et sacerdotale


Les enseignements pour la nouvelle année académique 2014-2015  ont commencé le lundi 6 octobre dans les trois institutions relevant des Supérieurs majeurs des religieuses et des religieux de la RDC. Le samedi 4 octobre, l’Université Saint Augustin de Kinshasa, l’Institut Saint Eugène de Mazenod des Missionnaires Oblats et l’Institut Supérieur de Pédagogie Religieuse ont organisé conjointement la messe d’ouverture de l’année dans l’église paroissiale saint Raphaël de Kinshasa-Limete.
L’un des deux évêques auxiliaires de Kinshasa, Mgr Timothée Bodika, a présidé la concélébration eucharistique.
Il a rappelé, dans l’homélie, que la relation au Christ est l’orientation principale de la formation religieuse et sacerdotale dans l’Eglise. Pour lui, saint François d’Assise, fêté le 4 octobre, rappelle par sa pauvreté que les personnes consacrées doivent quitter un certain confort pour aller vers les périphéries de l’humanité. Et l’évêque auxiliaire de Kinshasa a transmis un appel de l’archevêque, le cardinal Laurent Monsengwo, de voir des congrégations religieuses aller évangéliser aussi la périphérie géographique de la région (rurale) de l’est de l’archidiocèse de Kinshasa.

Après la messe, dans la salle paroissiale, le professeur Prosper Gubarika de l’Université de Kinshasa a prononcé la leçon inaugurale. Il a dit ses angoisses, ses peurs pour forcer, a-t-il dit, à une prise de conscience du danger qui guette le pays depuis trois décennies. A son avis, la plupart des élèves et étudiants du pays font peur, notamment par leur manque de culture générale et leur refus des vertus du travail, de l’effort et de l’intégrité. 

(Lire la suite sur le site de l'Institut Saint Eugène de Mazenod : 

http://www.isemomi.org/)

Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.