Accéder au contenu principal

De jeunes consacrés dans les bancs de l’Assemblée nationale




De jeunes religieuses et religieux ont occupé des sièges avec des députés de l’Assemblée nationale lors de la séance plénière du jeudi 23 avril au Palais du peuple de Kinshasa. Le ministre des Affaires étrangères, Raymond Tshibanda, présentait aux députés nationaux une information sur la situation des Congolais victimes de la xénophobie en Afrique du Sud.

Le vice-président de l’Assemblée nationale, Charles Mwando Nsimba, président de la séance, avait signalé, au micro, cette présence des étudiants de l’Institut Saint Eugène de Mazenod. Ils étaient 140. Avant la séance plénière, ils avaient assisté, dans deux autres salles, aux travaux dans deux sous-commissions. On y discutait une proposition de loi portant sur la normalisation et la métrologie et une révision du code de la famille.


Les jeunes religieuses et religieux ont posé des questions concernant le respect de la diversité culturelle et la prise en compte de la volonté du peuple. Des députés ont répondu en expliquant le fonctionnement du Parlement et toute la longue procédure de l’élaboration, l’adoption et la promulgation d’une loi. Les députés ont aussi exhorté les consacrés à instruire à leur tour le peuple sur le rôle réel d’un député et sur le fonctionnement de l’Etat en général.

Les étudiants de saint Eugène de Mazenod ont été ensuite emmenés dans une visite guidée du gigantesque Palais du peuple, siège des deux chambres du Parlement, l’Assemblée nationale et le Sénat. « Nous parlons trop facilement des choses que nous ignorons parfois ». Ainsi ont réagi quelques-uns, reconnaissant l’ignorance et promettant de toujours s’informer sur les institutions politiques et sur leur fonctionnement. 



Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.