Accéder au contenu principal

A Isiro, deux religieux de saint Vincent de Paul célèbrent leur jubilé d’argent






Les deux premiers Congolais membres de la congrégation des religieux de saint Vincent de Paul, les frères Jean-Faustin Dramile et Isnard Makolokpo ont célébré, le dimanche 30 octobre, leurs vingt-cinq ans de vie consacrée. Le supérieur général de leur congrégation, le père Bertin Sanon, venu de Rome, a concélébré lors de la messe présidée par le supérieur provincial du Congo, le père Charles-Alain Pululu, dans l’église paroissiale Notre-Dame du saint Rosaire d’Isiro, dans le diocèse d’Isiro-Niangara, province du Haut-Uele.
Le célébrant du jour a rappelé à l’assemblée l’importance de la prière du chapelet en la clôture du mois marial d’octobre. Le père Pululu a exhorté ses deux confrères jubilaires à continuer à aimer Dieu de tout leur cœur et à le servir en servant les pauvres conformément au charisme des Religieux de Saint Vincent de Paul.


Le supérieur général a alors reçu le renouvellement des vœux des frères Jean-Faustin Dramile et Isnard Makolokpo. Après les avoir félicités et bénis, il leur a remis aussi un diplôme de bénédiction du Saint-Père François. Le père Bertin Sanon a remercié le diocèse d’Isiro-Niangara qui a donné à sa congrégation ses deux premiers membres congolais. Œuvrer pour le développement intégral de l’homme et garantir l’avenir de la Vice-Province du Congo en personnel religieux et en infrastructures seront la priorité des Religieux de Saint Vincent de Paul en RDC et au diocèse d’Isiro-Niangara, selon le Supérieur général.

Le vicaire général du diocèse, Mgr Sylvain Malitano, a remercié les religieux au nom de l’évêque d’Isiro-Niangara, Mgr Julien Andavo. Il s’est félicité de bonnes relations pastorales entre la congrégation et le diocèse notamment avec la signature d’un contrat de collaboration en bonne et due forme.

Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.