Accéder au contenu principal

L'abbé Richard Mugaruka sera enterré le samedi 12 novembre à Bukavu



Il est mort le lundi 7 novembre. Le vendredi 11 novembre, après messe sera célébrée dans la cathédrale Notre-Dame de Kinshasa avant une cérémonie d'adieu à l'Université Catholique du Congo et le départ pour Bukavu.

Lu sur internet : 

Un prêtre, professeur de l'Université Catholique du Congo qui s'en va!
Lisons quelques détails qu'un témoin parmi tant d'autres donne sur sa vie.
Le Prof. Abbé Richard MUGARUKA que nous pleurons aujourd'hui:
42 ans de vie sacerdotale est le premier prêtre à être ordonné dans la Ville de Bukavu.Il est né dans la Commune de Kadutu, Ville de Bukavu, Province du Sud-Kivu le 11 novembre 1948.
Suite à l’exigüité du timing auquel nous sommes astreints, Il nous serait vraiment fastidieux d’énumérer ici tout le curriculum vitae du Prof. Abbé Richard MUGARUKA. Il est un grand pasteur, un pédagogue et un enseignant talentueux.


 

Le Prof. Abbé Richard MUGARUKA a fait études primaires de 1954 à 1960 à Bukavu, respectivement dans la Commune de Kadutu et de Bagira.
Études Secondaires de 1961 à 1962 au Petit Séminaire de Mugeri /Katana ainsi que les humanités gréco-latines-Rhétoriques de 1962 à 1967 au Collège Notre Dame de la Victoire (actuellement Collège Alfajiri de Bukavu).
De 1967 à 1970, il a fait la philosophie au Grand Séminaire de MURHESA, de 1970 à 1973 il a fait la Théologie au Grand Séminaire de MURHESA.
De 1973 à 1974, il a fait sa 4è Théologie au Grand Séminaire de Lubumbashi et en même temps il enseigné le Cours de Religion à l’Athénée de la Katuba toujours à Lubumbashi.
En 1974, ll présente un Jury universitaire à la Faculté de Théologie de l’Université
Nationale du Zaïre pour l’obtention du baccalauréat en Théologie.
Le Prof. Abbé Richard MUGARUKA est ordonné prêtre le 11 Aout 1974 par l’Archevêque de BUKAVU, Monseigneur Aloys MULINDWA MUTABESHA.
De 1980 à 1983, il fait ses études à l’Université Catholique de Louvain où il obtient une licence en philologie biblique avec mention grande distinction, à la faculté de philosophie et lettres, Institut orientaliste. Durant la même période, il obtient sa licence en théologie avec mention Distinction à la Faculté de Théologie toujours à Louvain-la-Neuve où il fait également la première année de doctorat à la faculté de théologie avec mention grande distinction.
De 1989 à 1991, toujours à l’Université Catholique de Louvain, il obtient une licence en Philologie et Histoire Orientales avec mention distinction, à la Faculté de Philosophie et Lettres, Institut Orientaliste, en 1991 il obtient son Doctorat en Théologie avec mention grande distinction, à la Faculté de Théologie.
En 1998, l’Abbé Richard MUGARUKA est promis au grade de Professeur et en2003 il est promis au grade de Professeur Ordinaire.
Comme expériences professionnelles, nous pouvons retenir de manière non exhaustive les fonctions suivantes exercées par l’Abbé Richard MUGARUKA de1974 à nos Jours :
- Vicaire à la Paroisse de Kabare au Sud-Kivu (1974) ;
- Aumônier et Professeur au Collège KAMOLE à Kabare (1974) ;
- Curé de la Paroisse Cathédrale de Bukavu (1975);
- Directeur du Centre Diocésain de Pastorale, Catéchèse et Liturgie (1975);
- Curé-Doyen de la Paroisse Cathédrale de Bukavu (1976) ;
- Directeur du Centre Diocésain de Pastorale, Catéchèse et Liturgie (1976) ;
- Coordinateur Régional et Diocésain des Écoles conventionnées catholiques pour la province Ecclésiastique du Kivu (1977-1980) ;
- Directeur du Centre Diocésain de Pastorale, catéchèse et Liturgie (1977-1980) ;
- Vicaire épiscopal chargé des finances et de l’économie (1983) ;
- Directeur du Centre Diocésain de Pastorale, catéchèse et Liturgie (1983) ;
- Vicaire dominical à la Paroisse Cathédrale de Bukavu (1983) ;
- Professeur à temps partiel des cours d’hébreu et d’herméneutique biblique au Grand Séminaire de Murhesa (1983) ;
- Vicaire Épiscopal (1984) ;
- Économe Général et Superviseur des Œuvres sociales du Diocèse (1984) ;
- Directeur du Centre Diocésain de Pastorale, Catéchèse et Liturgie (1984) ;
- Aumônier de la Prison Centrale de Bukavu (1984) ;
- Secrétaire Administratif à la Faculté de Théologie Catholique de Kinshasa
(1985) ;
- Secrétaire Administratif des Facultés Catholiques de Kinshasa (1988) ;
- Secrétaire de la Commission doctrinale de la Conférence Épiscopale du Zaïre
(1991-1994) ;
- Professeur visiteur d’Écriture sainte au Grand Séminaire Jean XXIII à Kinshasa
(1991-1994) ;
- Membre du Conseil International pour la Catéchèse (1994-1999) ;
- Secrétaire Général Administratif des Facultés Catholiques de Kinshasa ;
- Professeur Associé et Professeur d’Hébreu, d’Araméen, d’Écriture Sainte
(Ancien Testament) et de Catéchèse, aux Facultés Catholiques de Kinshasa ;
(1994 – 2000) ;
Page 4 sur 4
- Directeur de recherche pour un projet international de pédagogie universitaire en Afrique (en Coopération entre la fédération internationale des Universités Catholiques «FIUC» et les Facultés Catholiques de Kinshasa (1999-2001) ;
- Membre de la Commission Préparatoire du Dialogue Inter Congolais pour la Paix en République Démocratique du Congo (2001 – 2002) ;
- Secrétaire Général Académique des Facultés Catholiques de Kinshasa et professeur d’Hébreu
Personne ne peut ignorer ses analyses et prises de position courageuses sur les plateaux de la Télévision nationale chaque fois qu'il y était invité pour parler de l'état de la Nation congolaise en tant qu'analyste! Nous l'avons connu comme professeur du prophétisme en Théologie et de Pragmatique de la communication de la foi à la Faculté des Communications sociales.


Posts les plus consultés de ce blog

Abbé Donatien Nshole : « A chacun son rôle dans la situation socio-politique »

« A chacun son rôle entre l’Eglise et la classe politique, et dans l’Eglise, entre les laïcs et le clergé ». Le Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo, monsieur l’abbé Donatien Nshole, l’a martelé au cours d’une conférence-débat organisée le vendredi 27 octobre par le Centre d’Information et d’Animation Missionnaire des Missionnaires de Scheut dans la salle des conférences de la paroisse saint Joseph de Kinshasa-Matonge.

Les Filles de la charité de saint Vincent de Paul allongent le temps de la formation première

Pour un meilleur service des pauvres, les Filles de la charité de saint Vincent de Paul ont restructuré leur formation première. Désormais, les aspirantes passeront au moins cinq ans de formation avant le premier engagement.

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.