Accéder au contenu principal

Sœurs hospitalières du Sacré-Cœur de Jésus : 25 ans en RDC


Les sœurs hospitalières du Sacré-Cœur de Jésus ont ouvert, le dimanche 29 septembre, l’année de la célébration du jubilé d’argent de leur présence en RDC. Monsieur l’abbé Jean Matiti, curé de la paroisse saint Jean Apôtre de Kinshasa, a présidé la messe à cette occasion, dans l’église paroissiale. Il a reconnu que les sœurs hospitalières sont véritablement au service du Seigneur, parce qu’elles sont au service des pauvres parmi les pauvres, en l’occurrence des cas de maladies mentales.

Les sœurs hospitalières sont arrivées à Kinshasa en 1989, à la demande de l’archevêque d’alors, feu le cardinal Joseph-Albert Malula. Un quart de siècle plus tard, les religieuses sont attendues dans bien d’autres diocèses du pays. Sœur Hortense Mayela, supérieure des hospitalières en RDC, a révélé que des appels sont déjà venus de Kisangani et de Lubumbashi. « Avec les vocations que le Seigneur nous envoie, nous espérons y aller un jour », a-t-elle dit. La congrégation compte déjà une quinzaine de Congolaises à vœux perpétuels et une dizaine à vœux temporaires, sans compter les novices et les postulantes.
Les sœurs hospitalières collaborent avec des laïcs. Sœur Angèle Guttierez, l’une des trois pionnières de la mission en RDC souhaite qu’ils soient de plus en plus nombreux, pour aller jusque dans la rue visiter les malades.


Les sœurs hospitalières du sacré-cœur de Jésus sont connues à Kinshasa pour le centre de santé mentale Telema situé dans la commune de Matete.






Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.