Accéder au contenu principal

Mise en garde contre des pratiques dites d’exorcisme


Au cours de l’homélie qu’il a prononcée le dimanche 10 août lors de la messe d’ordination de nouveaux prêtres et diacres par l’évêque de Kikwit, Mgr Marie-Edouard Mununu, le vicaire général de Kikwit, Mgr Bertin Kipanza, a recommandé aux nouveaux prêtres de s’abstenir de la pratique devenue courante dans l’Eglise de la RDC de ce que bien des milieux  appellent la délivrance voire l’exorcisme. Pourquoi cette mise en garde ?
Mgr Kipanza répond que le prêtre doit d’abord s’acquitter de son ministère ordinaire de prêcher la Parole de Dieu et de célébrer les sacrements, et que c’est à l’évêque de désigner une personne qualifiée, experte, expérimentée, ayant un équilibre de vie, pour faire face à des problèmes, des influences néfastes.

Mgr Kipanza dit aussi se référer à des directives prises par les évêques de la RDC. Il en appelle aussi à une pastorale pour expliquer comment peut s’exprimer le corps, comment peut agir le diable et comment il faut l’éviter, plutôt que de faire venir de faux médecins pour de faux problèmes. 

Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.